AVIGNON OFF. De circonstance : Urgent Crier !

VU : Urgent Crier / Caubère joue Benedetto / Théâtre des Carmes – André Benedetto / 20h00 (Relâche le 19 juillet)

Philippe Caubère incarne ici l’acteur, l’auteur, le metteur en scène et l’ami. Il revient ainsi sur près de cinquante ans d’histoire du Théâtre et de l’un de ses piliers, André Benedetto.

Il en évoque les racines et sa condition d’acteur méridional, nourri de soleil, de mer, de vent, de joutes et de taureaux. On sent le bouillonnement du sang, la force et la passion ; la passion et ses vicissitudes, de l’amour et du plaisir à la haine, la déception et la colère qui le pousseront à s’engager sur la voie du théâtre politique et à fonder le Off.

D’anecdotes en digressions savoureuses, Philippe Caubère nous entraine à la rencontre d’Antonin Artaud et Bertold Brecht, entre lesquels André Benedetto avait trouvé sa place, mais aussi de Jean Vilar et de Maïakovski.

Sur fond d’images d’archives et de musique tantôt psychédélique, tantôt andalouse, jusqu’à « The End » des Doors (jouée par Jérémy Campagne, brillant lui aussi), il ponctue cette narration de textes forts et poignants, de clins-d’œil aux régisseurs, il s’interroge, il interpelle, on se régale !

Franck Glatigny

About these ads
Comments
2 Responses to “AVIGNON OFF. De circonstance : Urgent Crier !”
  1. Henri LEPINE dit :

    Précisons que tous les textes sont d’André Benedetto lui-même… et non de Philippe Caubère.

  2. doudou mariolo dit :

    Intéressant d’autant que « Benedetto » est un personnage incontournable du Théâtre Populaire !

%d blogueurs aiment cette page :