Avignon Off 2011 : Comme chaque année, arnaques, prévarications et petites magouilles sont au rendez-vous…

L’HUMEUR de a. héliot

AF&C a déjà attribué ses "Prix du Off" aux compagnies… On se demande bien comment, en huit jours à peine, ont-ils eu le temps de visionner la cinquantaine de spectacles qui s’étaient inscrits -naïvement- au "concours" de cette vaste fumisterie !

L’an passé déjà, les prix du Off furent attribués -comme par hasard- exclusivement aux spectacles, soit promus par les productions des membres du bureau d’AF&C, soit à ceux passant dans les salles appartenant aux membres de ce même bureau… Un enfumage typique de Greg Germain et de ses sbires aux commandes d’une association qu’ils ont raptée aux artistes et compagnies fondatrices du Off, à commencer par le regretté André Benedetto…. Mais on vous en reparle en détails.

Et puisqu’on parle d’éthique, soi-disant le dada du président auto-proclamé du Off, quand Messieurs Germain, Le Corff et consorts prendront t-il la décision d’exclure définitivement du programme d’AF&C, comme les statuts de l’association le prévoient en ce cas flagrant de manquement moral, ces marchands du temple qui arnaquent le spectateur en lui facturant l’appel résa au prix d’un numéro surtaxé (un 08 qui vous coûte 1,35 euros l’appel + 0,34 centimes la minute supplémentaire) ?

Je demande pour ma part l’exclusion définitive et sans appel de ces tauliers sans scrupules : à commencer par les Chevaliers du Fiel, mauvais humoristes et propriétaires de deux des trois salles les plus putassières du Off : Le Paris et Le Capitole, que le florilège de "spectacles" beaufs et avilissants, par eux-mêmes "programmés", devrait déjà suffire à virer, et dont le misérable talent d’entrepreneurs de spectacles, si lucratif qu’il soit, n’arrivera jamais à les sauver de l’indigence artistique absolue qui est la marque de leur pratique d’amuseurs publics…

D’autant que les mêmes, déjà l’an dernier, ont bénéficié pour leur installation au Paris d’une scandaleuse subvention (70 000 euros tout de même !) attribuée généreusement sur le dos du contribuable local par Marie-José Roig, leur amie et visiblement fan inconditionnelle. Une forfaiture (il s’agit de deniers publics pour une entreprise privée) que M. Germain n’a jamais daigné dénoncer, comme il se doit…

Mais il est vrai que la mairesse est également une de ses groupies, et qu’elle lui offre libéralement, et depuis trop longtemps, la gratuité de sa salle de "la Chapelle du Verbe incarné" à l’année, qui appartient de fait à la ville et ne sert strictement à personne 11 mois sur 12…

Bref, cette année comme les précédentes, AF&C, "organisateurs" du soi-disant "plus grand théâtre du monde" (tu parles !) continuent, sur le dos des compagnies et du public, ce qu’ils ont entrepris de réaliser depuis le début de la mandature Germain : l’anéantissement pur et simple du Off sous l’ordure de la logique mercantiliste la plus abjecte…

Il faudra bien un jour qu’ils rendent des comptes : cette liquidation pure et simple du théâtre, du vrai, au nom des intérêts de quelques uns a assez duré.

A. Héliot.

About these ads
Comments
3 Responses to “Avignon Off 2011 : Comme chaque année, arnaques, prévarications et petites magouilles sont au rendez-vous…”
  1. sophie dit :

    Et ça fait des années que ça dure : les rois du business, des OPA sur l’art et sur le OFF. Si on les mettait dans un bateau ces affreux qui mangent le soupe des artistes ?

  2. dussol dit :

    bravo

  3. doudou mariolo dit :

    je ne connaissais pas ce coté des "chevaliers du fiel" que j’ai apprécié sur certains sketchs (je doit faire méa culpa ?) mais la vision que vous donnez du off fait peur ! heureusement que suis bien loin heureux "dans ma médiocrité théâtrale " mais ce dont je me contre fou en tant que Saltimbanque et "artiste forain" de la rue !

%d bloggers like this: