LE MEILLEUR DU FESTIVAL 2011 : Au moins j’aurai laissé un beau cadavre

Un splendide Vincent Macaigne, tout en fureur et en folie. Le très shakespearien Au moins j’aurai laissé un beau cadavre se jouait au Cloître des Carmes jusqu’au 19 juillet.
Lire NOTRE ARTICLE

Photos : Christophe Raynaud de Lage

Retrouvez-nous sur INFERNO, revue des scènes contemporaines

About these ads

Les commentaires sont fermés.

%d bloggers like this: