AVIGNON OFF 2012 : NOTRE PRE-SELECTION (PART TWO)

AVIGNON OFF 2012 : pré-programme (deuxième partie).

La suite de notre pré-sélection du Off 2012, en attendant d’affiner plus en aval dans cette édition 2012 du Off d’Avignon.

- A Villeneuve en Scène, un festival autonome de l’autre côté du fleuve, autant dire d’un autre monde, et qui d’ailleurs ne fait pas partie officiellement du Off, quelques bonnes choses à priori : un Footsbarn theatre, Indian Tempest, une "Tempête" à la sauce Footsbarn. Sans doute aussi, Le Septieme Kafana par la Cie Conduite Intérieure, soit l’histoire de "six femmes jetées aux loups", Time For Outrage ? du Comité 8.1 d’après des textes de Gabily et Samuel Gallet, et enfin Entre par La Manufacture (Haute école de théâtre de Suisse romande) d’après John Cassavettes…

- Au Théâtre des Carmes, lieu historique du festival où en 1966 André Benedetto préfigurait le Off d’Avignon, pourquoi ne pas tenter Une Odyssée par la cie Irina Brook, qui reprend donc Homère à sa manière. Bien sûr un Philippe Caubère à ne pas rater, Marsiho, d’après le grand poète marseillais André Suares. Peut-être également une seconde mise en scène de Caubère, L’asticot de Shakespeare, sans lui mais avec Clémence Massart et une reprise d’un Benedetto, Fin de journée par le Théâtre des Pays de la Loire.

- Signalons une initiative intéressante portée par l’Institut Ramon Llull et la Région autonome Catalogne, Avignon à la catalane, qui depuis l’autre côté des Pyrénées a exporté le temps d’un festival 8 compagnies de théâtre et de cirque, réparties dans autant de lieux du Off. On relèvera parmi ces propositions Capas, une pièce circassienne de la Cie Eia donnée à l’Ile Piot, Operetta, théâtre musical de la Cie Cor de Teatre, et Rococo Bananas de la Cie Los Excentricos…
Renseignements : http://www.avignon.llull.cat

- Au Petit Louvre, il faut voir Les Oranges, une évocation de l’algérie au goût d’orange amère… (article) nous essaierons également Le Peuple de la nuit d’Aïda Asgharzade dans une mise en scène de Franck Berthier ainsi qu’un Lagarce, J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne dans une mise en scène de Mathilde Boulesteix. Egalement, pour voir, ce Manneke sous-titré "Une vie extraordinaire" de et avec Pierre Wayburn, mis en scène par Philippe Laurent. Enfin pourquoi pas, Les Apparents, une autre mise en scène de Franck Berthier.

- Au Balcon, Philippe Person met en scène L’importance d’être Wilde de Philippe Honoré, un truc sur le fameux Oscar qui côtoie Hitch, un pitch sur le célèbre Alfred mis en scène par Sébastien Grall, deux "divertissements" à essayer tout comme peut-être Le revizor de Nicolas Gogol mis en scène par Tommy Weber…

- A la Condition des soies, ancien Cirque du Mont-de-Piété (le premier "ma tante" de l’histoire qui fut créé ici à Avignon) beaucoup de danse en provenance d’Asie, mais pas que. Relevons Tu de Frederike Unger et Jerôme Ferron, Clear Life ? + de Vera Chen, par la Multi-X Theatre Company et A l’abri de rien, demain les chiens de Serge Ricci et Fabien Almakiewicz…

- A la Caserne des Pompiers qui accueille comme chaque année la Région Champagne-Ardennes, essayons Himme lweg de Juan Mayorga par la Cie La Strada, et un Koltés classique Dans la solitude des champs de coton par la Cie La Tramédie…

- A La Luna, on retiendra Le Vol de la Cie Porte au trèfle, l’évocation d’une Argentine des seventies jugulée par la junte faciste de Videla, et peut-être Un banc à l’ombre par le Braf, un "thriller psychologique" mis en scène par Véronique Barrault…

- Au Bourg-Neuf, deux pièces dans notre pré-sélection, Horowitz mis en pièces par la Cie des Aléas, et La Campagne de Martin Crimp, par la Cie Acacia Théâtre… A vérifier.

Enfin et en vrac : au Girasole théâtre, La Rosa Blanca, Farce mexicaine, mise en scène Adel Hakim, une coproduction du Théâtre des Quartiers d’Ivry, ainsi que deux pièces à visiter par curiosité au Théâtre de la Rotonde : De Bruit et de Labeur, du Collectif l’Isba, un truc de cheminots militants et Une bulle d’Alexia Vidal, Cie Corps de Passage, un solo de "théâtre mouvementé". Enfin, au Théâtre des Vents, on ira écouter le nouveau tour de chant de Seb Lanz, chanson décalée et un brin nostalgique…

Suite et fin de notre pré-sélection très bientôt…

M.R.

Visuel : Piscine (pas d’eau), à voir à L’Entrepôt.

About these ads

Les commentaires sont fermés.

%d bloggers like this: