j’y vais/je fuis

VISA-Intestazione-800x800

J’Y VAIS/JE FUIS : Le véritable GUIDE DU FESTIVALIER, sans langue de bois. Les salles à éviter absolument, les spectacles où le public est pris pour une bille, les lieux où l’on méprise et maltraite les artistes comme le public… Et ceux qui font leur travail avec respect et conscience, ou encore les très bons spectacles à ne manquer sous aucun prétexte…

– JE FUIS : – Palme d’or des mauvaises salles cette année pour le Théâtre du Roi René, qui a réussi à non seulement mécontenter le public accueilli comme des quilles (salles mal climatisées, pas insonorisées, sièges inconfortables au possible, queues dans la rue au milieu des bagnoles et sous le cagnard, accueil inexistant, programmation lamentable) et les compagnies qui y jouaient, l’une d’elles tellement exaspérée qu’elle terminait son spectacle en signalant au public les conditions désastreuses que le dit théâtre leur réservait… On le savait déjà (de nombreux courriels reçus depuis plusieurs années), mais à ce point, c’est franchement intolérable. Qu’on les sorte !

– J’Y VAIS : A la Manufacture « Sur la page Wikipédia de Michel Drucker » : excellent ! (article)

– J’Y VAIS : (hélas, c’est passé !) Aux Hivernales d’été, « Théorie des prodiges » des délicieux Système Castafiore : étonnant et beau. (article)

– J’Y VAIS : « Braises » à La Manufacture : Très recommandé (article)

– J’Y VAIS : « Et les poissons partirent combattre les hommes », au Théâtre Alizé : recommandé. (article)

– JE FUIS : Dans le IN, ce « Quand je rentrerai à la maison je serai un autre » raté, donné à la FabricA. (article)

– J’Y VAIS : voir et entendre le beau flamenco de Luis de La Carrasca au Théâtre de L’Oulle à 20h50. (article)

– J’Y VAIS : »le puzzle » théâtre Al Andalus. Grosse machine technique, belle interprétation pour une enquête mortelle dans un monde Orwellien.

– JE FUIS : ce « Tutu » désolant et lourdingue donné au Collège de la Salle… (article)

– J’Y VAIS : , dans le IN : « Le bal du cercle » de Fatou Cissé. Belle choré.

– J’Y VAIS : voir l’expo photo de Fabrice Sabre « lumières » à la salle Benoit XII…. (article)

– J’Y VAIS : Très bon « The last supper », dans le IN, d’Ahmed El Attar. A voir ! (article)

– J’Y VAIS : superbe « Dark circus », dans le IN, à voir vraiment ! (article)

– J’Y VAIS : « Et après… », à La Manufacture, Cie Les Indiscrets. Recommandé. (article)

– J’Y VAIS : « Loin de Linden » au Théâtre des Doms. Excellent. (article)

– J’Y VAIS : « Un Obus dans le coeur » au Balcon : allez le voir ! (article)

– J’Y VAIS : absolument, voir ce « King du ring » à l’Artéphile, vrai petit bijou…

– J’Y VAIS : « On ne l’attendait » pas de Jorge Lavelli à présence Pasteur : recommandé (article)

– J’Y VAIS : « Loin de Linden » au Théâtre des Doms, ecellent… (article)

– J’Y VAIS : « Mary’s baby – Frankenstein 2018 » d’Esther Mollo à Présence Pasteur : une pièce chorégraphiée ambitieuse et originale, à voir. (article)

– J’Y VAIS : « En Attendant Godot » au Théâtre des Halles, une belle réussite (article)

– J’Y VAIS : « Noces de sang » de William Mesguich au Chêne, très bien effectivement. (article)

– Allez plutôt au « Jardin des Gourmets » ou à « La Salsa« , rue des Teinturiers, où là on sait ce que accueil veut dire (et qualité de cuisine et de service aussi…)

– JE FUIS : Ce resto jadis apprécié, devenu infréquentable « La Vache à carreaux« , qui depuis qu’il a changé de direction, vire ses clients parce qu’ils ont l’outrecuidance de demander du Rosé qui en soit vraiment, et pas de la piquette vendue au prix d’un Tavel… En plus on y mange mal et le service est déplorable. A éviter vraiment.

– J’Y VAIS : Voici, dans le OFF 2015, notre TOP TEN des spectacles au 15 juillet (provisioire bien sûr) :
– « La Peau dure », de J.F. Matignon, au Théâtre des Carmes
– Le « Dakh Daughters Band » avec leur « Freak Cabaret » au Chêne Noir puis à la Manufacture
– « Un Cadeau hors du temps » de Gérard Gelas au Chêne Noir
– « Marche » de Serge Barbuscia dans la cour du Musée Angladon
– « Les Chatouilles » de et par Andréa Bescond au Théâtre Actuel
– « Sacco et Vanzetti » par Dau et Cattela au Théâtre des Luciolles
– « Pédagogie de l’échec » d’Alain Timar au Théâtre des Halles
– « Le Prince travesti » de Daniel Mesguich au Chêne Noir
– « Et mon mal est délicieux » de Gérard Vantaggioli au Chien qui Fume
– « Le Poisson combattant » au Girasole Théâtre

– J’Y COURS : Les Dakh Daughters au Chêne Noir : Bluffant, un OVNI musical théâtralisé de très haute volée, à absolument aller voir. (article suit)

– JE FUIS : Cette « Cantatrice chauve« , donnée au Théâtre du roi René, insupportablement mise en scène, Ionesco massacré. (article)

– J’Y VAIS : dans le IN, ce « Jamais assez » bluffant de Fabrice Lambert… (article)

– J’Y VAIS : « Le Prince travesti » au Chêne Noir : la belle famille Mesguich, tous comédiens formidables, dans ce Marivaux atypique, dont Daniel Mesguich tire une superbe métaphore du Théâtre. Remarquable.(article)

– J’Y VAIS : « Le Mariage de Figaro », au Théâtre des Halles : excellente mise en scène d’Agnès Regolo. (article)

– J’Y VAIS : « Et mon mal est délicieux » de Gérard Vantaggioli au Chien qui Fume : Très conseillé. (article)

– J’Y VAIS : voir « Macbeth Expérience » à L’Entrepôt. Après « King Lear Fragments », Caroline Fay propose une belle adaptation à découvrir cette semaine. Jusqu’au 17/07 seulement allez y vite.

– J’Y VAIS : « Une heure avant la mort de mon frère », au Girasole. Excellent. (article)

– J’Y VAIS : « El Syndrome », dans le IN, gymnase du Lycée saint Joseph : très bon… (article)

– JE ME MEFIE GRAVE : Vous connaissez « LA TERRASSE » ? Bien sûr, vous savez, cet énorme pavé de papier qui se donne l’allure d’un journal et squatte chaque année, par palettes entières, les abords des théâtres du Off d’Avignon, distribué également par une cohorte de jeunes gens sous-payés… Un vrai Publi-rédactionnel géant pour lequel les compagnies (et les prods parisiennes) se ruinent en achetant leurs pages de pub (fort chères) contre un rédactionnel totalement bidonné… Bref, chers spectateurs, ne vous fiez guère à ce truc pour faire votre « marché » dans le OFF : c’est encore pire que le catalogue d’AF&C, qui lui au moins, ne se prétend pas être un « journal »…

-J’Y VAIS: « L’énigme du Fuckburger » à La Luna : du beau théâtre littéraire pour ceux qui aiment le genre, sur des textes de Romain Gary (article suit)

-J’Y VAIS : « Le Mariage de figaro » au Théâtre des Halles : A voir. Très belle troupe, homogène, qui prend du plaisir dans une m.e.s. subtilement moderne (article suit)

J’Y VAIS : Voir Andréa Bescond dans « Les Chatouilles » au Théâtre Actuel. Formidable. (article)

J’Y VAIS : voir Dau et Cattela dans « Sacco et Vanzetti » aux Luciolles. Tout simplement excellents. (article)

J’Y VAIS : Voir « Un cadeau hors du temps« , dernière créa de Gérard Gelas au chêne Noir. Emouvant. excellents interprètes. (article)

JE FUIS : On évite absolument ces salles où non seulement l’on prend le spectateur pour un porte-monnaie mais également les compagnies pour de la merde (Cf notre papier). Un bel exemple de ce qu’il faut boycotter : Le Théâtre des Barriques, à fuir à brides rabattues…

J’Y VAIS : Je ne rate pas « La Peau Dure » de JF Matignon au Théâtre des carmes à 18h30. attention chef d’oeuvre !

J’Y VAIS : au Girasole théâtre, « Une chambre à soi« , d’après Virginia Woolf : très bon… conseillé. (article)

J’Y VAIS : « Hacia la alegria » (18h L’Autre Scène à Vedène), dans le IN. Un très grand Olivier Py (compliment à son égard qui n’est pas dans nos habitudes) et un immense Pédro Casablan. Seul en scène physique pour une course effrénée vers la joie dans une scénographie luxueuse et particulièrement efficace.

JE FUIS : Au Petit Louvre : « Monsieur Fraize« …..à l’eau !! Qu’il retourne au Palace. Sans texte et agaçant.

J’Y VAIS : « Ma foi » par la compagnie A (Grenier à sel, 15h20). Une petite forme pour un théâtre d’objets (entre autres) au grand sujet : la foi. Une bonne sœur bien déjantée pour 35 mn où l’on prend franchement son pied. Une interprétation aux petits oignons !

J’Y VAIS : SOUTIEN AUX HIVERNALES : Le CDC – Les Hivernales invite à un rassemblement silencieux le 10 juillet 2015 à 15 h devant le CDC, 18 rue Guillaume Puy pour manifester l’attachement du public, des artistes et des professionnels à ce lieu (Cf article).

JE FUIS : « Les idiots » de Serebrennikov, dans le IN (Cour Saint-Joseph, 22h00). Comment dire….Suivre l’intégralité du spectacle relève de la performance. Certes 16 bons comédiens, certes un plateau superbe mais….deux écrans à led pour le surtitrage (Russe surtitré Français), 2 grandes projections et 2 grands écrans plats qui vous balancent des images « plein la face ». Épuisant…

JE FUIS : le « Chapeau d’Ebène » de notre ami Raymond Yana (Alya théâtre et également ex-membre du bureau exécutif d’AF&C), qui a on ne sait comment (Merci Marie-Jo ?) récupéré la Chapelle des Miracles, lieu emblématique du IN sous la précédente gouvernance du Festival, géré alors par l’ISTS. Ce marchand bénéficie donc d’un lieu jadis public qu’il sous-loue sans vergogne à raison de près de 14 000 euros TTC le créneau de 130 places ! Et que fait l’actuelle municipalité devant ce scandale ? Rien !

J’Y VAIS : voir le « Knee Deep » de la cie australienne Casus au Chêne Noir. Du vrai et beau cirque contemporain. (cf article)

J’Y VAIS : « Pédagogie de l’échec », d’Alain Timar au Théâtre des Halles : excellent ! (article)

J’Y VAIS : « Oh vous frères humains », d’Alain Timar : très beau. (article)

J’Y VAIS : voir le très beau Novarina dans le IN, « Le Vivier des Noms » : magnifique.

J’Y VAIS : voir le superbe « Arbres à abattre » de Krystian Lupa à la FabricA. Indispensable.

J’Y VAIS : Au « Jardin des Gourmets », rue des Teinturiers, un jardin-restaurant ombragé et une scène ouverte aux parades des compagnies… (cf article)

J’Y VAIS : Dans le IN, dans les programmes « Sujets à Vif », voir Dominique Boivin & Claire Diterzi « Connaîs-toi toi-même » et « Broyage » de Latifa Laâbassi, au Lycée Saint Joseph à 11h. A ne pas rater, découvertes !!!

J’Y VAIS : Dans le IN, voir le Novarina, « le Vivier des noms », excellent…

J’Y VAIS : Voici, salle par salle, notre première (courte) pré-sélection dans ce OFF 2015, non-exhaustive et très subjective, bien sûr comme à notre habitude :
– A la Manufacture : Fuck AmericaNature morte dans un fossé, les Dakh Daughters, Finir en beauté…
– Au Théâtre des Halles :  Ô vous frères humains, Pédagogie de l’échec,  Trois ruptures…
– Au Chêne Noir :   Un cadeau hors du temps, les Dakh Daughters, à ne pas manquer, Noces de Sang, le Prince travesti, ça ira mieux demain…
– Au Théâtre des Carmes : La peau dure,  La Ronde de nuit…
– Au CDC Les Hivernales : Théorie des Prodiges, Réversible, Lowland…
– Au Chien qui Fume : Les élans  ne sont pas toujours des animaux faciles, Et mon mal est délicieux…
– Au Théâtre du Balcon :  Marche…
Au Théâtre de L’Oulle :   Flat/grand Délit, Luis de la Carrasca (nouveau spectacle)…..
– A La Luna : Qu’est ce que vous voulez que je vous dise…
– A la Condition des soies : DNMT, Misa-Lisin, Rêves de riz.
– Au Petit Louvre : Au dessus de la Mêlée, Passion Simple, Coming out…
– Au Petit chien : Rater, mollir et narguer la faucheuse..

JE FUIS : Ces très mauvaises salles (mais ce sont les mêmes chaque année) qui ne proposent que de la daube de boîte de prod parisiennes, dans le meilleur cas, ou carrément de la daube tout court (mais elles s’en fichent puisqu’elles prennent le fric des créneaux, ouverts à ceux qui peuvent payer) : on les connaît, mais il est toujours bon de le rappeler et d’inciter nos lecteurs à les éviter en priorité. Celles-ci en particulier : Le Pitchoun, Le Palace, le Collège de la Salle, Le Paris, l’Albatros, Le Roy René, Laurette, Attila, Rempart, Alya, Chapeau d’ébène, Les Barriques… Et on pourrait en citer au moins 50 autres, mais celles-ci sont vraiment de très mauvaises taules à fuir de toute urgence… Tant pis pour les compagnies, qui malgré nos avertissements réitérés, continuent de leur acheter des créneaux et qui ensuite viennent pleurnicher d’avoir été maltraitées par leurs tauliers. Et cher public, arrêtez de donner votre fric à ces marchands de soupe, aidez-nous à moraliser un peu ce foutoir mercantile qu’est le Off, puisque ceux censés le faire -AF&C, la Ville d’Avignon- ne le font pas !

J’Y VAIS : « ça ira mieux demain » de C. Alévêque au Chêne Noir : très bien, même si pas très calé (normal pour une 1ere) avec un final surprenant et très juste… A voir vraiment.

J’Y VAIS : « Marche » de Serge Barbuscia au Musée Angladon : Un beau poème polyphonique sur un sujet qui nous concerne tous. Emouvant et recommandé.

J’Y VAIS : « Un Cadeau hors du temps », mis en scène par Gérard Gelas au Chêne Noir : Très émouvant, avec un superbe comédien Jacques Frantz. Recommandé.