j’y vais/je fuis

25visapourlimage[1]

J’Y VAIS/JE FUIS : Le véritable GUIDE DU FESTIVALIER, sans langue de bois. Les salles à éviter absolument, les spectacles où le public est pris pour une bille, les lieux où l’on méprise et maltraite les artistes comme le public… Et ceux qui font leur travail avec respect et conscience, ou encore les très bons spectacles à ne manquer sous aucun prétexte…

- J’y vais : 28 juillet, Le Off ferme ce soir et c’est donc le jour des dernières ! le vrai Off, et pas celui de M. Germain et de son clan, qui eux continuent en dépit du bon sens jusqu’au 31. Tant mieux pour eux, en même temps ça a le mérite de dégager le bon grain de l’ivraie. Allez, on va voir ces dernières, s’il nous reste un peu d’énergie !

- J’y vais :"Opus cœur" à la Fabrik’Théâtre à 12h. Du texte d’Israël Horovitz on ne parlera pas, il faut juste le lire….De la mise en scène on parlera tant elle au service de ce texte (cela devient tellement rare…) et de l’interprétation on reparlera tant elle est juste.-

- J’Y VAIS : Notre liste des spectacles recommandés, au 25 juillet :

- Nos coups de coeur Off 2013, au 25 juillet :  La Compagnie Onstap, pour My God ! aux Hivernales, Clément Thirion et Gwen Berrou, pour [weltanschauung] aux Hivernales, End/igné sur un très beau texte, à la Manufacture, King Lear Fragments, au Théâtre des Halles, Ubu Kiraly d’Alain Timar, au Théâtre des Halles, Le Lien de Gérard Gelas au Théâtre du Chêne Noir, Le Discours à la nation, à la Manufacture, Italie-Brésil 3 à 2 de la Cie Tandaim à La Manufacture, Je Deviens Jimi Hendrix de Eric Da Silva à La Manufacture, Kok Batay, très puissant,  toujours à la Manu…

- Notre liste étendue des spectacles recommandés, toujours au 25 juillet :   Nés Poumon Noir, très bon, à la Manu, War Pig, fort, à l’église Saint Martial, Sacco et Vanzetti, superbe, aux Béliers, La Compagnie des Spectres, excellent, au Chêne Noir, Hamlet 60, surprenant, au Petit Louvre, Stéréotopik et Silence encombrant, expérimentaux et intéressants, à la Manu, J’ai tué Maurice Thorez, bon et classique, au Théâtre des Carmes,  Hôtel Paradiso, très bon, au Chêne Noir, Oreste, original, à l’Albatros, Madame K, imaginatif, au Théâtre des Lucioles Fuck America et Perf’, tous deux à la Caserne des Pompiers, et de la musique : Antonio Negro, à l’Attila Théâtre…

- Je fuis : ces salles ordurières comme le Laurette Théâtre, qui cette année fait la course à la vulgarité et à la nullité lubrique avec ses consoeurs en programmaton beauf que sont le Palace, le Capitole et le Paris… Sauf qu’ils ont pas les mêmes moyens… A fuir vraiment :  ce type de salles devrait être interdites de licence. Absolument scandaleux. Que fait la DRAC ?… Compagnies, faites gaffe à votre image : en 2014, évitez-les résolument !

- J’y vais : Toujours section musiques : courez écouter Seb Lanz, chanteur déjanté qui donne son "Gagner" à la Manutention (au dessus d’Utopia)

- J’y vais : Vous aimez le flamenco ? Alors foncez écouter le grand maître Antonio Negro à l’Attila Théâtre, un guitariste "puro" exceptionnel… Et allez voir également le nouveau spectacle de Luis de la Carrasca au Théâtre de l’Oulle, "Revoleo"…

- J’y vais : Voir l’Argent, d’Anne Théron, Germinal,  et Hate Radio, les 3 dans le IN

- Je fuis : ces très mauvais restos que sont l‘AOC (Place Jérusalem), le machin chose Calada (rue des Teint), TOUS les "restos" Place Pie et Place de l’Horloge, exécrables…

- J’y vais : voir "Rausch" dans le IN, à St Joseph…

- J’y vais : j’y cours, même,  "Germinal", dans le IN, à la salle Benoit XII

- J’y vais :  voir  le très bon Reise durch die nacht, de Katie Mitchell au gymnase Aubanel dans le IN.

- Je fuis : ce désolant "Je suis / Tu es / Calamity Jane" à la Manufacture  sans intérêt

- J’y vais : Voici  notre liste étendue des spectacles recommandés, (au delà de nos "coups de coeur", voir plus bas)  au 22 juillet : Sacco et Vanzetti, superbe, aux Béliers, End/igné très beau texte, à la Manufacture, War Pig, fort, à l’église Saint Martial, La Compagnie des Spectres, excellent, au Chêne Noir, Hamlet 60, surprenant, au Petit Louvre, Nés Poumon Noir, très bon, à la Manu, Stéréotopik et Silence encombrant, expérimentaux et intéressants, toujours à la Manu, J’ai tué Maurice Thorez, bon et classique, au Théâtre des Carmes,  Hôtel Paradiso, visuel, au Chêne Noir, Fuck America et Perf’, tous deux à la Caserne des Pompiers…

- J’y vais : War pig. Décoiffant , style "clown sales bêtes et méchants" bien fait. Espace St. Martial.

- J’y vais : End/Igné. Beau texte, bel acteur, assez fort et toujours à la manufacture !

- J’y vais : Reise durch die nacht, de Katie Mitchell au gymnase Aubanel dans le IN. Prouesse technique, interprétation superbe. Katie Mitchell s’affranchit des barrières entre le théâtre et le cinéma.

-J’y vais :  Nos coups de coeur Off 2013, au 20 juillet : La Compagnie Onstap, Mourad Bouhlali et Hassan Razak, pour My God ! aux Hivernales, Clément Thirion et Gwen Berrou, pour [weltanschauung] aux Hivernales, King Lear Fragments, au Théâtre des Halles, Ubu Kiraly d’Alain Timar, au Théâtre des Halles, Le Lien de Gérard Gelas au Théâtre du Chêne Noir, Le Discours à la nation, à la Manufacture, Italie-Brésil 3 à 2 de la Cie Tandaim à La Manufacture, Je Deviens Jimi Hendrix de Eric Da Silva à La Manufacture, Kok Batay, toujours à la Manu…

- Je fuis : "Au pied du mur sans porte", de Lazare à la Chartreuse de Villeneuve les Avignon. Bruyant et inutile…

- Je fuis : La Maison des Côtes du Rhône, installée dans une cour rue des 3 faucons (les mal-nommés), et qui reçoit des "soirées" soi-disant pro : hier soir (le 19 juillet ndlr), c’était une obscure chaîne webtv de théâtre ("lachaînethéâtre" (tu parles !) ou un intitulé à la noix comme ça…), qui invitait, et curieusement, il n’y avait quasi aucun professionnel du théâtre, mais des dizaines de beaufs et d’incrusts invités par les vignerons à "déguster" leurs produits… Dans une cour en plein air non-fumeurs (!!!), gardée par un sbire agressif, qui doit confondre le Off avec les boîtes de nuit où il travaille habituellement, et "accueilli" par une "attachée de presse" qui vire les journalistes (re !!!)… Beau professionalisme ! Bref un nid de fachos, de ploucs, et surtout de c… à éviter grave…

- Je fuis :  Exécrable "inVitrines" aux Doms… A fuir vraiment

- J’y vais : très bon End/ignés,  à  la Manufacture

- Je fuis : LB25 : ce "ravan" (mot provençal désignant un rebut) qui traine depuis plusieurs années dans le Off est un sommet de vulgarité crasse et de nullité : à fuir à oreilles rabattues…

- J’y vais : Kok Batay, à la Manu : définitivement excellent… On vous le chronique très vite !

- J’y vais : l’excellent Kabaret de Warlikowski, toujours dans le "IN"

- j’y vais : le superbe Swamp Club de Philippe Quesne, dans le "IN", on vous le répète…

- J’y vais : il faut aller goûter à "Cour d’Honneur" de Jérôme Bel : une expérience nouvelle et émouvante…

- J’y vais : voir l’ovni de Philippe Quesne, superbe d’intranquillité : "Swamp Club", c’est dans le In et c’est Salle de Vedène…

- J’y vais : De beaux programmes aux Hivernales, comme souvent : lire notre "Focus"…

- J’y vais : Très bon "J’ai tué Maurice Thorez" au Théâtre des Carmes… (article)

- J’y vais : écouter l’excellent Antonio Negro à l’Attila Théâtre, un grand maître de la guitare flamenca…

- J’y vais : superbe "Swamp Club" de Philippe Quesne, dans le IN

- J’y vais : Cour d’Honneur, Jérôme Bel à la Cour d’Honneur

- J’y vais : Mourad Bouhlali et Hassan Razak, compagnie Onstap,  My God ! aux Hivernales

- J’y vais : Clément Thirion et Gwen Berrou, [weltanschauung] auc Hivernales

- J’y vais : Kok Batay, à la Manu : très bons retours

- J’y vais : Stéréotopic, à la Manufacture : On nous en dit le plus grand bien…

- Je fuis : Le Monte-Plats au Petit Louvre : un Pinter réchauffé, dispensable…

- J’y vais : Formidable Jan Fabre à l’Opéra-Théâtre…

- Je fuis : "Contractions" au Théâtre des Halles, lourdingue, inutile.

- Je fuis : "Au pied du mur sans porte", de Lazare à la Chartreuse de Villeneuve les Avignon. Bruyant !

- J’y vais : La chambre 20, installation de Sophie Calle à l’hôtel de La Mirande. Cela demande de la patience mais quel pied !

- J’y vais : Ovni (Jeune public), à La volée du monde (Barthelasse) à 10h. Spectacle bienfaiteur !

- J’y vais : Chez Kamel, à la Salsa, l’un des deux ou trois restos sympas rue des Teint pendant le festival : assiettes fraîches et copieuses, à prix raisonnables… Ainsi, hier, nous avons dégusté une excellente paëlla maison, avec que des trucs frais et bons, très copieuse, pour 14 euros : enfin, un resto qui n’arnaque pas le festivalier !

– Je fuis : ce "Contractions" lourdingue au Théâtre des Halles, dont le propos soi-disant concerné se noie sous un vernis d’effets inutiles et vains.

- J’y vais :  très bons  End/ignés, Discours à la Nation,  Chocolat, Jimi Hendrix, Italie-Brésil, Nés Poumon Noir, à voir donc à la Manufacture

- J’y vais :  Excellent Place du Marché 76 au Cloître des Carmes, on vous le redit…

- Je fuis :  Exécrable "inVitrines" aux Doms… A fuir vraiment

- J’y vais :  Très bon Projet lucioles, à voir donc sans faillir aux Pénitents Blancs

- J’y vais : Rassemblement pro et intermittents pour la défense de la culture ce Samedi 13 à 11.30 devant l’Office du Tourisme

- J’y vais : La Compagnie des spectres, au Chêne : très bien… conseillé (article)

- J’y vais : Tout un monde à La luna : très sympa… (article suit)

- Je fuis : "Dans la solitude.." à la Fabrik : ennuyeux, mal joué, sans rythme… du Koltès mal compris et mal digéné

- Je fuis : "Building" au Balcon : plein de bonnes intentions (trop), mais chiant et mal monté

-  j’y vais : voir  End/ignés à La Manufacture, de l’auteur algérien Mustapha Benfodil, très bon

 - J’y vais  :  l’excellent King Lear Fragments aux Halles … à ne pas rater

- J’y vais : au Chêne noir  le Lien et la Compagnie des spectres

- J’y vais : voir le sublime Ping Pang Qiu d’Angélica Liddell au Gymnase Mistral : à découvrir absolument,

- J’y vais : Jeune public  "La Belle et la Bête" au Théâtre Notre-Dame, inventif et terrifiant comme il se doit.

- J’y vais : Jeune public  "Conte de fées à l’usage des moyennes personnes" d’après  Boris Vian au Chapeau d’ébène. Spectacle musical très sympathique.

- J’y vais : magnifique "Todo el cielo sobre la tierra" d’Angélica Liddell

- J’y vais : Très bon Qaddish, salle benoît XII

- J’y vais : Chocolat d’Isabelle Provendier à la librairie de la Manufacture : très recommandé…

- J’y vais : Villeneuve en Scène, un festival d’à côté à visiter : cf notre papier d’aujourd’hui

- J’y vais : Excellent King Lear Fragments aux Halles : vivement conseillé… article suit

- Je Fuis : Et c’est pas faute de vous le répéter : "Par les villages" de Nordey : un truc indigeste et chiant comme la pluie, que même la Béart ne parvient pas à sauver, malgré ses minauderies… Faut dire qu’elle est taillée pour le théâtre comme Céline Dion pour l’art lyrique…

- J’y vais ! Avez-vous lu notre petit MODE D’EMPLOI DU OFF, à l’usage du festivalier comme du pro ???

- J’y vais : dans les bons restos, ou au moins corrects, et j’évite les autres. Parmi les recommandés, L’Epicerie, Le Zinzolin, Le Vin sur Vin, La Salsa, L’Ubu, La Vache à Carreaux…  entre autres… Parmi ceux que nous évitons absolument, l’AOC, ceux de la place des Corps Saints et TOUS ceux de la place de l’Horloge…

- Je fuis : TOUS les snacks et autres kebabs de la place Pie qui empoisonnent professionnels et festivaliers sans sourciller… Scandaleux. A quand la répression des fraudes pour les fermer ?

- Je fuis : la rue des "teint", où ces salles qui ont la prétention de s’intituler théâtre présentent une cohorte de trucs sans intérêts, pauvres seul-en-scène qui sentent le renfermé et la misère de la prod… Palme : l’Alibi "théâtre".

- J’y vais :  voir les non moins excellents aussi "Brésil 3 à 2" "Discours à la nation" et "Jimi Hendrix", tous les 3 à la Manu… (articles)

- J’y vais : Excellent Dau et Cattela "Sacco et Vanzetti" aux Béliers (article)

- J’y vais : voir Todo el cielo d’Angélica Liddell à Saint-Joseph : excellent

- J’y vais : voir le très fort "Shéda" à la Carrière Boulbon…

- J’y vais : Re-Walden, de Jean-François Peyret à la Chartreuse…

- J’y vais : voir Poumon Noir, à la Manufacture, très bon…

- J’y vais : dans les bons -et vrais- théâtres où l’on peut aller les yeux fermés, où le public comme les compagnies sont traités avec respect et professionnalisme, citons : Les Halles, Les hivernales, La Manufacture, Le Chêne Noir, Le Chien qui fume, Les hauts-Plateaux, Les Doms, Les Carmes, L’adresse, l’Oulle, Le Petit Louvre,l’Entrepôt…

- Je fuis : Le pire des salles du Off, où les compagnies comme le public sont traités comme de la m…, au mieux comme des porte-monnaies sur pattes, et où la programmation atteint des sommets de vulgarité crasse et de bêtise :
Par ordre d’insupportabilité, Laurette Théâtre, Le Palace, le Capitole, Le Paris, Pitchoun Théâtre, La Maison des Fondues, Théâtre des Remparts, Alibi Théâtre, Vieux Balancier, Essaïon Théâtre, Le Collège de la Salle, Théâtre de l’Ange, Espace Roseau, Espace Alya… La liste est longue, ceci n’est que le "gratin"…

- Je fuis : Par les villages, dans le IN… insupportable

- J’y Vais : Voir Le Lien au Chêne Noir, très bon…

- J’y vais : Pss Pss aux Lucioles Un duo clownesque dans sa plus grande tradition. Touchant et drôle.

- J’y vais : Lunaire à la Luna Créé à l’International Visual Théâtre cette année, le nouveau spectacle de Julien Cottereau frôle la perfection du mime et du bruitage. Très poétique.

- J’y vais : Etre ou ne pas être à La Luna Luca Franceschi s’empare avec brio du mythe d’Hamlet. Un seul en scène brillant où la commedia dell’arte se mèle avec finesse à la tragédie shakespearienne.

- J’y vais : Voir Orlando, le one shot de Guy Cassiers à l’opéra-théâtre ce 6 juillet… En espérant qu’il nous réconcilie avec son metteur, le précédent opus de Cassiers au Festival ayant été une pure calamité, un sommet d’ennui et de prétention…

- J’y vais : aux pots de premières de certaines salles du Off, celles qui ont compris qu’il fallait mieux coller au Festival et commencer le 6…

- Je Fuis : "Par les villages" de Nordey : un truc indigeste et chiant comme la pluie, que même la Béart ne parvient pas à sauver, malgré ses minauderies… Faut dire qu’elle est taillée pour le théâtre comme Céline Dion pour l’art lyrique…

- J’Y VAIS : Voici la liste étendue et définitive de nos TOPS des spectacles OFF 2012 :

Ziggy Stardust à la Manufacture, Je deviens Jimi Hendrix à la Manufacture, Italie-Brésil 3 à 2 toujours à La Manu, Hhhh à l’Entrepôt, Piscine (pas d’eau) à L’Entrepôt, Invisibles et Avenir radieux au Chêne Noir, Bonheur titre provisoire, Ma Marseillaise et Sainte dans l’Incendie aux Halles, Explication des Oiseaux et Quoi dire de plus du coq à la Fabrik, A l’abri de rien, demain les chiens à la Condition des soies, Philippe Caubère "Marsiho" aux Carmes, l’Asticot de Shakespeare aux Carmes, Les Oranges au Petit Louvre, Où j’ai laissé mon âme au Petit Louvre, Et des poussières… aux Hivernales…

-  JE FUIS : Voici notre "Top Ten" des pires salles du Off, établi sur les nombreux retours négatifs des compagnies comme du public en 2012 : Salles dont l’accueil du public comme des compagnies n’est ni professionnel ni respectueux, équipements insuffisants, personnel incompétent, programmation calamiteuse, sécurité et conditions d’accueil technique déplorables, gestion douteuse et limite frauduleuse… SALLES A EVITER absolument :

Le Collège de la Salle, Théâtre de l’Ange, Espace Roseau, Théâtre des Remparts, Laurette Théâtre, Alibi Théâtre, Vieux Balancier, Essaïon Théâtre, Pitchoun Théâtre, le Paris

Reise durch die Nacht

%d bloggers like this: