LE MEILLEUR DU FESTIVAL 2011 : Au moins j’aurai laissé un beau cadavre

65eme Festival d'Avignon

Un splendide Vincent Macaigne, tout en fureur et en folie. Le très shakespearien Au moins j’aurai laissé un beau cadavre se jouait au Cloître des Carmes jusqu’au 19 juillet. Lire NOTRE ARTICLE Photos : Christophe Raynaud de Lage Retrouvez-nous sur INFERNO, revue des scènes contemporaines

SUR LE VIF : Dernière du Vincent Macaigne…

ATTENTE PATIENTE : Dernière du Au moins j’aurai laissé un beau cadavre de Vincent Macaigne ce mardi 19 juillet 2011 vers 21 h. C’est la file d’attente devant le Cloître des Carmes de ceux qui n’ont pu avoir de billets. Certains sont là depuis 8 h. le matin ! Dînette, campement impromptu, bavardages… Le Cloître … Lire la suite

FESTIVAL D’AVIGNON : Dernière du Beau cadavre de Macaigne

Au moins j’aurai laissé un beau cadavre. C’est la dernière ce soir 19 juillet du superbe Vincent Macaigne, au Cloître des Carmes 21.30 h… En espérant qu’il s’arrête de pleuvoir ! Un des deux ou trois meilleurs spectacles du Festival, jusqu’à présent… Magistral et (très) shakespearien. Cf notre NOTRE ARTICLE 

AU MOINS J’AURAI LAISSE UN BEAU CADAVRE : Un Hamlet d’appellation d’origine, furieusement élisabethain, par Vincent Macaigne

VU : Au moins j’aurai laissé un beau cadavre / Vincent Macaigne / Cloître des Carmes / Jusqu’au 19 juillet / 21.30 h. Ouaoh ! Autant le dire tout de suite, ce Macaigne a les cojones bien arrimées ! Et sa troupe, bande furieuse de comédiens sous speed, n’a rien à lui envier… Le Cloître des Carmes accueille … Lire la suite

SUR LE VIF : Salut du Beau cadavre de Macaigne au Cloître des Carmes

VU : Ce Au moins j’aurai laissé un beau cadavre, qui restera certainement comme l’un des meilleurs spectacles de cette 65e édition du Festival d’Avignon.. On le recommande absolument. Vidéo : un petit aperçu de l’ovation qu’il a reçue ce 10 juillet dernier…

VINCENT MACAIGNE : L’Idiot vu de dos

FESTIVAL D’AVIGNON 2011. On y court : Vincent Macaigne / Au moins j’aurai laissé un beau cadavre / Du 9 au 19 juillet / 21.30 h. / Cloître des Carmes. Ci-dessus : Extrait de "L’Idiot vu de dos"