AVIGNON OFF : DE LA DEPENDANCE AVIGNONNAISE…

dependance

LEBRUITDUOFF.COM / 28 juillet 2013 LE BILLET de MIMOSA. Et bien nous y voilà ! Nous voilà au bout de ce marathon théâtral qui, à bien y réfléchir, est totalement insensé, et pour qui que ce soit. En tout premier lieu, le comédien bien sûr. Il aura exercé son art et sa passion certes, mais à quel prix … Lire la suite

UBU KIRALY, AU THEATRE DES HALLES : EXTRAIT VIDEO

ubu_kiraly_foto_biro_istvan-21[1]

UBU KIRALY / mes Alain Timar / Théâtre des Halles / Jusqu’au 28 juillet 2013 Photo Biro Istvan

ORESTE, UNE VERSION EN GREC SUR-TITRE DE TILEMACHOS MOUDATSAKIS

oreste

LEBRUITDUOFF.COM / 25 juillet 2013 AVIGNON OFF 2013 : Oreste / Mise en scène, costumes, chorégraphie : Tilemachos Moudatsakis / Théâtre L’Albatros 18h30. Tilemachos Moudatsakis, auteur et metteur en scène grec, présente au Festival Off la création « Oreste » d’Euripide en Grec sur-titré. Exécutant la prophétie de l’Oracle d’Apollon, Oreste revient à Argos et avec l’aide de sa sœur Electre et de son ami Pylade, tue sa mère Clytemnestre, afin de venger l’assassinat passé de son père … Lire la suite

AVIGNON OFF 2013 : LA COURSE AUX CHIFFRES, UN SPORT TRES… LOCAL !

A sculpture called " crippled hand" from Italian sculptor Maurizio Cattelan is placed in front of stock exchange palace in Milan

LEBRUITDUOFF.COM / 23 juillet 2013 LE BILLET d’Armand Héliot : La course aux chiffres. Comme chaque année, serions nous tentés de dire. Comme chaque année, en effet, l’association AF&C, les théâtres et les compagnies,  mais aussi la presse ou même encore les commerçants, nous abreuvent d’une litanie de chiffres, tous plus ou moins faux, mais tous révélateurs de ce qu’est devenu le Off : un pur marché,  une bourse où s’étalonne la valeur ou la compétence à l’aune des comptabilités… Ainsi ce matin dans "La Provence", … Lire la suite

PUISSANT "END/IGNE", A LA MANUFACTURE, SUR UN BEAU TEXTE DE MUSTAPHA BENFODIL

Kheireddine_1[1]

LEBRUITDUOFF.COM / 22 juillet 2012 End /igné / A la manufacture du 7 au 27 juillet à 14h / Cie El Ajouada Moussa est morguiste à l’hopital de Balbala. Il occupe son temps à bichonner les morts et à s’adresser à eux avec un dictaphone autour de son cou. Sans détour, il évoque avec cynisme et dérision les malheurs d’une jeunesse sans perspectives. Il apparaît sur le plateau tel un militant du quotidien, … Lire la suite