AVIGNON OFF 2011 : Hélas pas de miracles !

w_11070803_rdl_28881[1]

Un bilan plutôt mitigé pour cette édition 2011, morne et sans surprise. Hélas, il semble bien qu’il n’y ait pas eu de miracles, ni dans les salles, ni dans la rue… Une fréquentation en berne, quoiqu’en dise de manière surréaliste Greg Germain, beaucoup de salles ayant perdu environ 10% de leur taux de remplissage par rapport … Lire la suite

AVIGNON OFF 2011 : AF&C, ou le combat perdu des dates du festival

greg-germain-president-d-avignon-festival-et-compagnies-depuis-juillet-2009-souhaite-rallonger-le[1]

Nous avons décidé de publier avec son accord ce point de vue de Frédéric Muhl Valentin, metteur en scène des Carboni (actuellement au Théâtre des Carmes avec leur "Sarvil"), qui vient de nous parvenir : AF&C a perdu un combat mené depuis des années, le combat des dates du festival. Un off est toujours une … Lire la suite

AVIGNON OFF 2011 : Dernière sélection, en ce 29 juillet…

forever-young-de-la-compagnie-fraction[1]

A deux jours de la clôture du Off d’Avignon, voici la liste définitive de ce que nous avons retenu du Off 2011, actualisée au 29 juillet : Au Théâtre des Halles (Attention ! terminent ce 29) : Rhinocéros (Alain Timar) un excellent Ionesco en Coréen surtitré : surprenant !, La Mastication des morts (La Vaste … Lire la suite

LE TOP DU OFF 2011 : The Keyman à la Condition des Soies

Un The Keyman assez bluffant, par la Scarerow Dance Company (Taïwan) à la Condition des Soies…

AUX DOMS : Un Eloge de l’oisiveté rafraîchissant

VU : Eloge de l’oisiveté / Dominique Ronbgvaux / d’après Bertrand Russell / Théâtre des Doms / 16h35 D’après un assemblage de textes allant de Bertrand Russell à Denis Grozdanovitch, Dominique Rongvaux, dans une mise en scène de Véronique Dumont, propose une réflexion truculente sur la place du travail et du temps libre dans nos … Lire la suite

LA LIGNE de GIULIETTA # 12 : Rouge !

LA LIGNE de GIULIETTA # 12 : DELUDENTE. Un beau texte celui de Camilo Pellegrini…De bonnes comédiennes.. Des idées à découvrir. Par contre on s’attendait à plonger -pour de vrai- dans cette violence urbaine, et non pas se retrouver embarqués dans une comédie à deux balles. Dommage. Rouge ! / Camilo Pellegrini / Compagnie Mélodrames … Lire la suite