PORTRAIT : STEVEN COHEN, UN PERFORMER EN RESISTANCE

stevencohen_studio-11_4004-2_2007_c2a9mariannegreber-vbkwien1-e1333524298836[1]

FESTIVAL D’AVIGNON 2012. PORTRAIT : STEVEN COHEN. Steven Cohen, qui est l’invité du 66e Festival d’Avignon avec deux oeuvres dont en ce moment "Sans titre", sa création sous le plateau de la Cour d’honneur, est un artiste atypique. Performeur, danseur, vidéaste, ce "juif pédé et Africain blanc" comme il se définit lui-même, transgenre et provocateur, est né en 1962 à Johannesburg et vit partiellement en France. Steven Cohen est devenu en quelques années une figure … Lire la suite

TINO SEHGAL : This Situation

VU au Festival / Tino Sehgal / This Situation / Salle Franchet / Lycée St Joseph / de 14 à 18 h. Un happening comme une respiration dans ce Festival 2011… L’art de la Conversation mis en oeuvre dans cette belle pièce de Tino Sehgal est une expérience intense de subtilité et de sérénité… Créée … Lire la suite

FESTIVAL D’AVIGNON : L’insipide Madame Richard Wagner de Christophe Fiat

VU : L’Indestructible Madame Richard Wagner / Christophe Fiat / Tinel de la Chartreuse Le problème avec la poésie contemporaine, c’est quand elle se dévoie dans des trucs qui ne lui appartiennent pas vraiment. Ce Madame Wagner de Christophe Fiat est typique de ce passage d’une forme adaptée à la pratique -lecture plus ou moins … Lire la suite

FAIRE MOUCHE : Ecarte la gardine, tu verras le proscénium, de Perez & Boussiron

VU : Ecarte la gardine, tu verras le proscénium / Sophie Perez et Xavier Boussiron / Compagnie Zerep / 25e heure / Ecole d’Art / nuit du 17 au 18 juillet. Ces deux-là sont réellement épatants. Je sais, ce terme un peu obsolète, que l’on croirait sorti d’une planche d’Hergé, n’est plus guère en cour … Lire la suite

FESTIVAL D’AVIGNON : Une Gonzo Conférence à vous dégoûter du Rock

ON A VU au 65e Festival d’Avignon : Gonzo Conférence / Fanny de Chaillé / gymnase Saint-Joseph / 21 h. Très mauvais numéro que cette Gonzo Conférence, "performance" branchouille qui se veut "poésie contemporaine" mais ne s’en donne pas les moyens. Un hommage au Rock qui n’a rien de rock justement, sous ses faux airs … Lire la suite