« MORPHINE », MIROIR DE LA DECHEANCE

morphine3

lebruitduoff.com – 21 juillet 2021

AVIGNON OFF 2021. « Morphine » – D’après « Morphine et récits d’un jeune médecin » de Mikaël Boulgakov – Mise en scène de Mariana Lézin – Au Théâtre 11 du 7 au 29 Juillet à 15h15.

« Morphine » est avant tout le récit d’une souffrance et d’une addiction. Adaptation de deux écrits de Mikaël Boulgakov : « Récits d’un jeune médecin » dans lequel il retrace la vie, sa vie, d’un jeune médecin en proie aux doutes et au désespoir et « Morphine » ou le journal d’un médecin morphinomane.

Mariana Lézin a imaginé une mise en scène à tiroir, passant d’un espace immaculé tel une salle d’opération à un espace plus sombre, comme un miroir de la déchéance de ce jeune médecin, hanté par ses démons. Le jeune médecin Bomgard, parachuté comme médecin de campagne, tente, vainement de sauver des patients déchiquetés, traités de manière loufoque. Le sang jaillit et les liquides explosent sur scène, le public se retrouve coincé entre réalité et délire d’un jeune praticien incapable de faire face à toutes ces horreurs. Oscillant avec justesse entre le récit de Mikaël Boulgakov et sa propre existence, le talent de la metteuse en scène et la qualité de l’adaptation parviennent à faire sombrer le public dans différents pans de vie, difficile de différencier autofiction et roman. Le public tombe, en même temps que Bomgard dans un abîme qui le conduira à sa perte.

Construite en plusieurs parties, la pièce tend peu à peu, par petites touches, vers la descente de cet homme morphinomane pour lequel la seule issue pour oublier ses tourments est de s’endormir, écroulé par une injection de morphine. Il sombre dans la folie et l’addiction jusqu’au point final.

Epaulée par deux acteurs convaincants dans tous les registres, Mariana Lézin offre une mise en scène à plusieurs niveaux de lecture où théâtre et vie se rencontrent. Malgré la complexité apparente de ces différents niveaux, entre réalité et fiction, elle parvient avec intelligence à ne pas nous perdre.

Pierre Salles

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie