AVIGNON OFF 2011 : Surprise coréenne

VU : Pansori Brecht sacheon-ga / Lee Jaram – Bertold Brecht / Théâtre des Halles / 16h30 (Spectacle surtitré en français)

Le pansori est un art de tradition orale coréen qui après avoir presque totalement disparu, connaît depuis une vingtaine d’années un fort regain d’intérêt. Il a d’ailleurs été inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’UNESCO.

Accompagnée de deux percussionnistes et d’un guitariste/bassiste illustrant musicalement et rythmant son propos, l’artiste campe seule l’ensemble des personnages, dans un exercice parfaitement maîtrisé de variations de voix, de postures et d’accessoires.

Appuyée sur « La bonne âme du Sechuan » de Bertold Brecht, Lee Jaram chante la difficulté de vivre dans la bonté en un monde où le profit à tout prix et l’exploitation ont engendré la misère et mis en exergue les plus bas instincts de l’être humain.

C’est donc réellement un conte très moderne auquel on assiste (et participe en encourageant l’interprète de la voix), modernité soutenue par les mélodies et les rythmes qui ne sont pas sans rappeler certaines sonorités des Doors (Brecht encore, pour les connaisseurs). Etonnant !

Cette « curiosité » est certainement une des bonnes surprises de ce Festival 2011.

Franck Glatigny

Publicités
Comments
One Response to “AVIGNON OFF 2011 : Surprise coréenne”
  1. doudou mariolo dit :

    Merci Franck ce spectacle va faire partie de ma liste 2012 rubrique « à voir »
    latcho drom
    doudou mariolo (face book et myspace)