OFF 2011 : Le Off, le ministre et ses courtisans…

L’HUMEUR de a.héliot

Frédéric Mitterrand était jeudi à Avignon où il s’est fait copieusement conspué par le public du Festival et les professionnels… Mais il a l’habitude. Auparavant, il avait visité au pas de course le chapiteau du Off où le président d’AF&C l’attendait de pied ferme pour lui demander des thunes…

Greg Germain, qui selon Mitterrand est « un type formidable » (l’art rhétorique du ministre est sans limite !), voudrait des subventions… Et pour quoi faire au juste ? Le magot amassé par la vente des cartes Off, les contributions (chères) des compagnies et des théâtres au programme, les petits à-côtés… ne lui suffisent donc plus ? Pourquoi faudrait-il que le spectateur verse deux fois son écot (en tant que public, puis sur ses impôts) ?

Et pour quelle vision artistique ? Pour quel service public ? Au nom de quelle contribution au patrimoine culturel du pays ? Pour un Off, confisqué par la confrérie de loueurs de salles d’AF&C, et qui n’est plus ou presque que le réceptacle accommodant des productions du théâtre privé… Et souvent le plus mauvais, qui plus est !

Il rêve le Greg. Quant au Mitterrand, ce qu’il a promis ou pas à notre fringant président ne l’engage guère, vu qu’il sait pertinemment qu’il ne sera plus jamais ministre de la Culture d’ici quelques mois. Comme disait son oncle, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent…

Le soi-disant futur directeur du Festival, Olivier Py, « proposé » par le ministre mais loin d’être encore officiellement nommé, ferait d’ailleurs mieux lui aussi de se méfier, même si, comme son pote Mitterrand le dit perfidement, « Il était candidat depuis longtemps » !

Bref, comme chaque année dans le Off, petites manoeuvres et grands appétits sont à l’oeuvre. Et le Théâtre, dans tout ça ? Cela, chers lecteurs, n’intéresse plus vraiment grand monde, dans ce médiocre landerneau dont les intérêts et le goût de pouvoir ont depuis longtemps chassé l’amour de l’art… Et ça va finir par se savoir.

A. Héliot

Publicités
Comments
5 Responses to “OFF 2011 : Le Off, le ministre et ses courtisans…”
  1. Marin dit :

    Germain (désolé mais mes doigts m’interdisent de taper Monsieur) n’a décidément pas beaucoup de mémoire ou alors sélective…le ministère de la Culture est très clair sur le sujet d’une subvention pour le Off et nonobstant la déclaration de notre ministre actuel, c’est niet ! Depuis 2006, leur position n’a pas changé : « tant que le Off sera géré par les directeurs de salle, vous n’aurez pas un rond ». Et oui Gregus Germinus, grâce a toi AFC perd chaque année les 50.000 E que le ministère « donnait » au Off avant…Et c’est sans compter l’aide de l’Adami elle aussi perdue. Mais bon, notre ministre l’a bien enfumé avec une jolie promesse ! Et hop je file la patate chaude a mon successeur et bon débarras. Ah oui j’allais oublier, il tente de nous faire croire qu’aucun ministre de la Culture n’a jamais rencontré les responsables du Off….il ment comme il respire !c’est un fait Avignon est le miroir de notre société il est par conséquent logique que le Off soit présidé par….

  2. alcaraz dit :

    il serais temps que l on remettes au centre de ce festival, l humain, les acteurs les artistes, ils nous font royalement chie ces est dictateurs de loueurs de salles….ce sont des pilleurs culturelles, des pilleurs d âme artistique… C est a nous de changer cela…et merci de dénoncé ce que tout le monde tait…

  3. doudou mariolo dit :

    bonjour ici « le loin d’Avignon » Saltimbanque devant l’éternel ……. »agent de police municipal » et lecteur assidu de vos textes ! Lang , Mittérand , demain ?
    en ce qui concerne le théâtre avec un grand T il brasse depuis longtemps de l’air atteint hélas du syndrome de l’éolienne ! et pour ce qui est des controles portez une réclamation rapidement au tribunal administratif pour « traitement illégal des enquêtes administratives ! relevez la listes des controlés et faire suivre avec une plainte contre x au procureur ! çà donnera pas grand chose mais çà va mobiliser des agents administratifs !

  4. Tancredo dit :

    AF&C avait prévenu il y aurait des contrôles Urssaf, direction du travail, normal pour qui veut réguler le Off mais Pourquoi hier se sont elle portés sur des structures inamicales à Monsieur Germain ?