OFF 2011 : Un Striptease au bord du basculement…

VU : Striptease / Cédric Orain / Chêne Noir / 22h30

Cedric Orain met en scène Céline Milliat-Baumgartner dans le rôle de Miss Mae, stripteaseuse de son état, mais avant tout fan de Mae Dix, une chanteuse des années 20, qui par accident donne vie à cette nouvelle forme « théâtrale ».

Une voix mutine, un corps élastique, faussement offert, l’actrice joue avec son public, le titille… Un public qui balance entre deux attitudes, forcément, puisque c’est le jeu : mi-spectateur mi-voyeur, faisant mine de ne surtout pas être perturbé.

Tout en pudeur et délicatesse, avec un indéniable sens de la comédie, elle ira au bout de son propre corps, explorant ce striptease comme une pro de Pigale…

Si la pièce va bien au-delà de ce qui est tacitement admis habituellement, c’est que l’actrice cherche les limites du genre, justement, faisant évoluer son jeu vers quelque chose de l’ordre de la performance, au sens anglo-saxon du terme. Transpirante, haletante, presque animale, la comédienne parvient ainsi à trangresser les règles de bienséance en usage dans une simple représentation théâtrale.

Le talent évident de Céline Milliat-Baumgartner laisse à penser que Cédric Orain aurait pu aller plus loin encore, choisissant alors de faire muter sa pièce vers une véritable performance, plus forte, plus contemporaine. Mais sans doute le théâtre privé a t-il ses convenances…

Ne boudons cependant pas ce plaisir innocent… Cette pièce et sa comédienne méritent d’être découverts, un festival est fait pour cela.

Pierre Salles

Publicités
Comments
One Response to “OFF 2011 : Un Striptease au bord du basculement…”
  1. doudou mariolo dit :

    bien bien vous aimez et c’est culturellement incorrect ! j’aime aussi !