AVIGNON OFF 2011 : Un Pagagnini affûté et virtuose

VU : Pagagnini / Ara Malikian & Yllana / Chêne Noir / 22h.

C’est un genre, le théâtre musical, que nous ne prisons pas spécialement, mais qui produit parfois de petites perles. Ce Pagagnini en est une. Véritable concerto délirant à la gloire de la grande musique -mais pas que- ce musical enlevé par un quatuor virtuose est d’une efficacité redoutable.

Autour d’Ara Malikian, soliste hors-pair, le quatuor espagnol Yllana, sert une leçon de musique brillamment relevée. Qui plus est, ces quatre là ont l’art achevé de la comédie, ce qui ne gâte en rien leur talent de musiciens hors-catégorie.

Ce Pagagnini, qui tourne à juste titre dans le monde entier, est une mécanique impressionnante de virtuosité et de drôlerie. Reposant sur une construction rigoureuse, abondé par une mise en scène sans faille, ce musical fait montre d’un sens aigu du jeu d’acteurs, évoquant le meilleur du cinéma burlesque de la grande époque.

En queue-de-pie et instruments au vent, les musiciens livrent un ballet étourdissant de trouvailles en tout genre, avec l’art consommé de l’adresse au public, et sans négliger un instant ce qui est au coeur de leur travail, la grande musique qu’ils servent de très belle manière. Recommandé.

Sophie Héliot

Publicités
Comments
One Response to “AVIGNON OFF 2011 : Un Pagagnini affûté et virtuose”
  1. donc je rajoute à ma liste ! je vous avais parlé Amis de la critique du off d’un chapiteau dit « fou » ou mazouing qui s’est monté pour ce festival ! où se situe t il dans votre vision de l’édition 2011 ? il y avait « le silence des possible  » qui passait un monologue sur le handicap ! que j’ai bien aimé l’ayant vu à nantes au TNT !