AVIGNON FESTIVAL OFF : NOTRE PALMARES 2013 DES SALLES DU OFF

http://www.lebruitduoff.com / 28 juillet 2015.

LE PALMARES DES SALLES / AVIGNON FESTIVAL OFF 2012.

Pour le public comme pour les compagnies, bien choisir ses salles est un exercice délicat mais qui s’avère déterminant. La qualité des programmes et le professionnalisme de certaines d’entre elles sont le gage d’un Off réussi, tant pour les spectateurs que pour les professionnels.

Pour les compagnies en particulier, bien choisir sa salle lors des premières démarches est absolument indispensable : plutôt que se déterminer en fonction du prix du créneau ou de tout autre critère purement économique, il est primordial de ne pas associer l’image de sa compagnie à celle d’une salle de mauvaise réputation, aux programmes douteux, comme il est nécessaire de s’assurer au préalable de la bonne qualité de l’accueil technique, de la qualité du plateau et des loges, du matériel de communication et de l’importance du personnel mis à disposition, tant pour l’accueil des publics, de la communication ou des billetteries… Enfin, certains loueurs de créneaux ont une fâcheuse tendance à mépriser les compagnies qu’elles accueillent, leur offrant des conditions misérables, quand ils ne les traitent pas tout simplement comme des chiens.

Dans notre palmarès 2015, indéniablement -et ce n’est pas une surprise- l’on retrouvera la plupart des théâtres permanents d’Avignon. Tout simplement parce que sur les quelque 130 salles que le Off recense, seules quelques unes d’entre elles ont une activité réelle à l’année, les autres n’ouvrant opportunément qu’au mois de juillet.

Autre paramètre à examiner de près, les conditions financières de l’accueil : créneau loué simplement(un créneau qui généralement n’excède pas deux heures, ce qui devient compliqué pour un spectacle qui dure 1.45 h…), co-réalisation avec plancher (la plupart des co-ré au Off), ou co-réalisation pure (seule une minorité pratique cette prise de risque) ?

Enfin, il faudra particulièrement surveiller la qualité d’accueil du public : hall suffisant (et pas nécessité de faire la queue au milieu des voitures), climatisation, gentillesse du personnel, professionnalisme de la billetterie tant pour les réservations (certaines salles vont jusqu’à surtaxer les résas par teléphone ou par le net) que pour le système informatique, qualité de l’accueil presse et pros, bref tous ces petits détails qui font la différence : si le public est mal reçu, il y a des chances que le spectacle en paye le prix…

Les meilleures salles du Off :

Voici la liste -non-exhaustive bien entendu- des meilleures salles en termes d’image, d’accueil du public comme des compagnies et de professionnalisme :

Théâtre des Halles, Théâtre des Doms, Théâtre du Chêne Noir, Théâtre du Chien qui Fume, la Manufacture, le Petit Louvre, Théâtre de L’Oulle,  La Luna, Les Hivernales, La Condition des soies, L’Etincelle théâtre

Ce sont réellement les plus professionnelles du Off, dont les conditions et équipements sont également les plus performants. Certaines d’entre elles pratiquent la co-réalisation -soit le partage des recettes- comme Le Chêne Noir ou Les Halles…

Les pires salles du Off :

Hélas, elles sont légion et dans notre palmarès resserré il n’y a que des premiers ex-aequo ! Une liste établie depuis 6 ans à partir des trop nombreux retours négatifs des compagnies, des professionnels et du public qui d’années en années subissent qui de pures arnaques, qui des conditions lamentables de loges, de sanitaires, d’équipement plateau, de clim, d’amateurisme du personnel, de je-m’en-foutisme des loueurs, de mauvais accueil du public, d’absence de personnel technique qualifié… On en passe et des meilleures. Bref, des conditions tout simplement lamentables associées à une image « artistique » déplorable.

Certaines ont de curieuses spécialités : Par exemple le Collège de la Salle en 2012 subtilisait les deux ou trois derniers jours de recette aux compagnies et ne déclarait pas sa TVA 2011 ; L’Essaïon offre des créneaux pour une jauge de soi-disant 91 places inscrites dans le contrat, alors qu’il ne compte que 81 places assises, les dix places supplémentaires étant des marches, purement interdites en terme de sécurité mais tout de même comptabilisées ! Les « théâtres » de la rue des Teinturiers font poireauter leurs « clients » dans la rue, pour ensuite les entasser dans des garages de 49 places avec un plateau de quelques mètres carrés à peine suffisant pour accueillir un acteur et son chien… Le Vieux Colombier lui bat des records d’accueil déplorable du public dans une salle qui ouvre directement dans la rue et le Théâtre des Remparts offre des conditions techniques et plateau dignes d’un mauvais cabaret de Kaboul… Bref, la liste est infinie des mauvais traitements infligés au public comme aux artistes par ces Thénardier peu scrupuleux. Ce « Top Ten » des pires salles du Off est à fuir absolument !

Espérons que la prochaine « direction » du Off prenne en compte enfin ces pratiques intolérables et en lieu et place de la soi-disant « Charte du Off » de l’actuelle direction -un écran de fumée- instaure un vrai nettoyage en profondeur de ces lamentables habitudes, qui ont singulièrement prospéré depuis que AF&C (Avignon Festival et Compagnies) occupe le terrain !

Visuel : Ziggy Stardust de René Cojo, spectacle joué à La Manufacture / Avignon 2012

Publicités
Comments
3 Responses to “AVIGNON FESTIVAL OFF : NOTRE PALMARES 2013 DES SALLES DU OFF”
  1. FAVRE ROCHEX dit :

    Pour avoir participer au festival off d’Avignon 2012, nous connaissons tous ces pratiques abusives de tel théâtre ou tel autre sauf qu’une petite compagnie ne peut guère « s’offrir » le Chien qui Fume, ou la Luna, tout le monde na pas les subventions necessaires.
    Pour ma part je jouais à 12H45, et l’on m’avait assuré que c’était un bon créneau. Résultat 14 représentations d’annulées et jamais un mot sur mon spectacle de la part du théâtre en question.
    J’ajoute qu’en rentrant à Paris où j’ai eu le plaisir de jouer la même pièce les critiques ont été très encourageantes.
    Mais à Avignon étant une tout petite compagnie je n’interessais guère le théâtre et encore moins les critiques.
    Bien sûr je n’ai pas dit mon dernier mot et je retournerai à Avignon. Merci pour vos recommandations.
    La Bande à Jojo

  2. LEPINE Henri dit :

    Je suis étonné que le Théâtre des Carmes André Benedetto ne figure pas dans votre liste des meilleures salles du Off. Très accueillant et confortable et, de plus, le lieu fondateur du Off, avec des artistes comme Jean-Claude Drouot, Clémence Massart et Philippe Caubère… Et des spectacles d’excellente facture…

    • Tout à fait d’accord avec vous, cher Henri, mais la rédaction effectivement doit faire des choix, qui parfois laissent dans l’ombre injustement certains ou certaines… Mais, commme nous le prévenons, cette liste n’est pas exhaustive, loin s’en faut…