VILLENEUVE EN SCENE : « VISITE DE GROUPE », ET PLUS SI AFFINITES…

LEBRUITDUOFF.COM – 25 juillet 2017

AVIGNON OFF : « Visite de groupe » – De Nicolas Heredia – Cie La Vaste Entreprise pour Villeneuve en scène 2017.

Drôle de visite que celle proposée par Nicolas Heredia. Sitôt arrivé au point de rencontre, un comédien équipe chaque spectateur d’un audio guide et c’est parti pour cinquante minutes de découvertes…

Ce que propose le concepteur du « spectacle » n’est évidemment pas une visite de monuments car, même si son spectacle déambulatoire peut permettre au public de découvrir le patrimoine de Villeneuve, il est avant tout question ici de nous découvrir nous-mêmes et de nouer les relations qui peuvent naître au sein d’un groupe, même aussi éphémère que celui constitué par les participants à cette visite.

Guidé par une voie synthétique, l’ensemble des participants débute ce spectacle comme une simple visite de monuments puis, par petites touches, l’audio guide commence à intégrer le groupe à la visite en tant qu’objet de découverte. Chacun commence alors à s’observer, se jauger et, par un ensemble de jeux malins entre la voix et chaque spectateur, un véritable groupe commence à naître. Sans jamais mettre personne mal à l’aise des codes internes commencent à voir le jour, des sous-groupes émergent et leurs petits secrets voient le jour.

Procédé assez malin que cette visite de groupe concoctée par « La vaste entreprise » ! Peu de moyens, les seuls décors sont les lieux de la visite, peu de comédiens et pourtant chacun a bien le sentiment d’avoir assisté à un spectacle dont il fait partie sans pour autant y avoir directement participé. Il ne s’agit en aucun cas d’un spectacle participatif ou telle ou telle personne doit monter sur scène et faire le clown, ici tout le monde participe plutôt passivement et cela en devient presque flippant. La voie de synthèse, même si elle représente juste celle d’un audio guide, nous fournit des éléments de réaction et de constitution du groupe qui semblent tellement prévisibles qu’on en deviendrait presque parano. Tout est si habilement et subtilement monté qu’on se demande à la fin du spectacle ce qui faisait partie du concept et ce qui était de l’ordre de l’aléa.

Nicolas Heredia et sa compagnie savent parsemer ici et là leur effets de petites anicroches qui, loin de plomber le propos, lui donnent plus de vie. Tout paraît donc in fine extrêmement réel mais l’autre force de cette troupe est de dépasser une étude sociologique de comportement de groupe et de parvenir à égrener, au fil de ces cinquante minutes passées ensemble, de beaux moments de poésie partagée.

Pierre Salles

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s