AVIGNON OFF 2019 : C’EST OUVERT !

jusque_dans_vos_bras_c_loll_willems (1)

LEBRUITDUOFF.COM – 5 juillet 2019

AVIGNON FESTIVAL OFF. OUVERTURE DU OFF 2019.

Et hop ! nous voilà repartis pour une 10e saison et un OFF 2019 débordant : 1592 spectacles, 139 salles, 6000 artistes et techniciens, plus de 2000 professionnels, au moins 500 journalistes… Les chiffres donnent le tournis, aux Avignonnais en particulier dont beaucoup déjà s’apprêtent à fuir l’ambiance carnavalière surchauffée de leur ville en juillet…

Beaucoup d’Avignonnais, mais pas ceux qui profitent de cette manne annuelle qui leur tombe dans l’escarcelle sans qu’ils n’y soient pour rien : commerçants de tout poil,restaurateurs et bistrotiers, « hébergeurs » plus ou moins déclarés, B&B surcotés et hôteliers qui se frottent les mains. Bref, Avignon une fois encore va faire exploser leur chiffre d’affaire, et les mettre à l’abri le restant de l’année.

Car Avignon hors-festival c’est morne plaine et compagnie. Un désert culturel ou quasi, doublé d’un désert commercial, où boutiques après boutiques qui ferment contribuent à vider le centre-ville de son attractivité… et de ses habitants. Certes, la ville est beaucoup plus agréable à vivre sans la folie festivalière, mais tellement plus vide, terriblement ennuyeuse et vide. Alors qu’il suffirait d’une véritable politique digne de ce nom pour qu’Avignon soit vraiment la capitale du Théâtre qu’on attend d’elle, hiver compris : que ne prête t-on pas aux compagnies hors-saison cette centaine de théâtres inutilement fermés, alors qu’ils pourraient accueillir des milliers de résidences de création ?

Certes, il y a les réticences des propriétaires de ces fructueux théâtres d’été qui rechignent à ouvrir leurs salles désertées hors-saison aux compagnies. Mais il suffirait de quelques taxes judicieusement ordonnées par la Mairie sur les locaux vacants pour que ceux-ci comprennent leur intérêt pécunier -et leur gain en terme d’image- de pouvoir contribuer ainsi à la renaissance culturelle -et à la revitalisation économique- d’une ville qui sinon, hors-saison, reste tout aussi fermée que leurs salles obscures.

Mais bon… Cela reste un voeu pieux que ni AF&C ni Madame Helle n’ont jusqu’à présent jugé bon de concrétiser.

En attendant, ouvrons ce OFF 2019 avec l’espoir que nos attentes en émotion et en plaisir intellectuel et artistique soient rassasiées. Vive le Festival et excellent OFF 2019 à toutes et tous.

La rédaction.

Image : « Jusque dans vos bras » des Chiens de Navarre (qui ne sont pas dans le OFF…)

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie