Ce qu’on peut aller voir : première pré-sélection dans le Off

. Une petite première présélection, comme ça, à vue de nez… et de programme :

Aux Hivernales, La stratégie de l’échec (Cie 2 temps 3 mouvements), Espaçao Contratempo (Kubilai Khan Investigations), Entre Deux (Cie stylistik)… Au Grenier à Sel : Les petites choses (Cie Bagamoyo), Nature morte dans un fossé (Addition Théâtre)... A l’Entrepôt, pas mal de choses : Gertrude-le Cri (cie Corbeau Blanc), after Hamlet, Oléanna (Cie l’eau qui dort), peut-être, et la Répartition des Mouches (Cie Mises en Scène)… au Théâtre des Doms : 3 Vieilles, d’après Jodorowsky (Cie Point Zero)… à la Caserne des Pompiers : Le Bouc, d’àprès Fassbinder (la comédie de Reims) et une rencontre avec Olivier Cadiot le 19 juillet… au Théâtre des Halles, toujours beaucoup de spectacles à ne pas manquer, à commencer par les deux pièces d’Alain Timar, Rhinocéros et Simples Mortels (cf article), Les 7 jours de Simon Labrosse (Aberratio Mertalis), Montaigne, Shakespeare, mon pote et moi de et par Philippe Avron, et Les Combats d’une reine (Cie Le Poche Genève), d’après Grisélidis Real… A la Manufacture, plein de bonnes choses : Hiroshima Mon Amour (Adesso e Sempre), Mémoire de Papillon (Cie La Grave), 8760 heures (Théâtre à cru), et King Kong Théorie, d’après V. Despentes, (Les Piétons de la place des fêtes)… A la Condition des soies : une compagnie taïwannaise, le Riverbed Theatre, pour son Riz au Lait… Au Petit Louvre, Macbett par les Dramaticules… Chez Benedetto/Théâtre des Carmes : L’asticot de Shakespeare (La Comédie Nouvelle), mis-en-scène par Philippe Caubère et des soirées poésie autour de l’oeuvre de Benedetto : Urgent Crier avec notamment Caubère en solo… Au Chêne Noir, la famille Mesguich dans Agatha, et enfin le Casanova du Balkanstage Arcadia, en Bulgare sous-titré… Au Balcon, la dernière créa du patron des lieux, Serge Barbuscia : J’ai Soif... à la Fabrik Théâtre, La Rumeur ou les possédées de Loudun (Le Kronope)… Au Chien qui fume, Erendira (Cie Premier Acte) et Les Défaites du mariage (d’après Tchekhov) par la Cie Premier Acte… Au Théâtre de l’Oulle, Dracula (Cie du Voodoo) et Luis de La Carrasca (Flamenco)… à La Luna : L’Apprentissage (Lagarce) par Les Déchargeurs…
Enfin, ne ratez pas l’expo Barcelo au Palais des Papes et à la Collection Lambert, ni l’expo Georges Rousse à la Chapelle St Charles…

Publicités
Comments
2 Responses to “Ce qu’on peut aller voir : première pré-sélection dans le Off”
  1. Karine dit :

    Attention : au Petit Chien, à 20h30 la Compagnie Premier Acte présente LES MEFAITS DU MARIAGE (et non les Défaites du Mariage)… Une adaptation réalisée d’après de courtes pièces de Tchekhov : La Demande en Mariage et Les Méfaits du tabac.
    Merci

  2. LEPINE Henri dit :

    Assez d’accord sur votre sélection. Attention, c’est ERENDIRA et non Emendira… Sinon, je suis plutôt d’accord avec vous….N’oubliez pas aussi RUMEURS LES POSSESEES DE LOUDUN au Fabrik’Théâtre???