Off : Bientôt une pénurie de programmes ?

. Il semble que le qu’AFC ait largement sous-estimé, de nouveau, le tirage de son Programme du OFF. Cette fois-ci, la pénurie annoncée se fait sentir très tôt, puisque depuis le début, les équipes de distribution ravitaillent avec une extrême parcimonie les lieux de spectacles… avec pour consigne stricte de ne pas dépasser un certain quota attribué, le même quelle que soit la jauge ! Une gestion une fois de plus amateur de ce qui constitue pourtant l’objet même de l’association : la promotion, la diffusion et la communication des spectacles… Certaines salles, les plus grandes, se trouvent donc en permanence en rupture de programmes, et c’est pas du meilleur effet : les spectateurs râlent, à juste titre, et les compagnies, qui le financent fort cher, ne profitent que partiellement du formidable outil que devrait être ce catalogue, s’il était mieux fait, et surtout parfaitement disponible. Il faudrait peut-être envisager sa diffusion autrement qu’en en faisant des tas à l’Office de tourisme, qui finissent à la poubelle ou oubliés sur les tables des terrasses, la gratuité n’étant jamais la meilleure motivation pour le spectateur… Certains en changent chaque jour comme on change de chemise, assurés d’en trouver toujours et partout. Funeste erreur… L’an passé, il n’y en avait plus ou quasi dès le 20 juillet. Il semble cette année qu’on soit partis pour une pénurie encore plus rapide. Quand l’on connaît le coût d’un tel produit (tiré à 120 000 ex en Espagne, ce qui ne facilite pas son retirage…), l’on aimerait que sa gestion en soit un peu mieux rationnalisée…

Publicités

Commentaires fermés