OFF 2011. Mise à jour : les spectacles que nous vous conseillons vraiment…

Au terme de cette première semaine du Off, voici une petite sélection, non exhaustive bien sûr, de ce que nous vous conseillons vraiment dans cette édition 2011. Mise à jour au 14 juillet :

A La Manufacture : Un de nos lieux préférés dans le Off pour la rigueur de sa programmation et la qualité de ses spectacles… Alaska Forever (Cie artefact) très bon, La Fête (collectif De Quark), Grammaire des mammifères (Locus Solus) excellent, Drive In (Appel d’Air)…

Au Théâtre des Halles : Une prog exigeante et un lieu superbe font de ce théâtre (scène permanente d’Avignon) un des incontournables du Festival… Rhinocéros (Alain Timar) un excellent Ionesco en Coréen surtitré : surprenant !, La Mastication des morts (La Vaste entreprise), Pansori Brecht (Pansori project) fort et déroutant, Discours de la servitude volontaire (Cie avec vue sur la mer), avec l’excellent François Clavier, Ruines vrai refuge (Théâtre Hongrois de Cluj), Que d’espoir ! (Du jour au lendemain)…

Au Grenier à Sel : Ce lieu accueille la Région Pays de la Loire… On ne paie pas ! On ne paie pas ! (Icare)…

Au Théâtre du Chêne Noir : Une salle magnifique (une chapelle du XIIIe), une compagnie historique (Gérard Gelas) et une programmation de qualité font de cette scène permanente d’Avignon un des pôles du Festival : Si Siang Ki (Gérard Gelas) un beau Gelas très visuel, très Opéra, Hand Stories (Théâtre Vidy-Lausanne) remarquable, Eclats de vie (Jacques Weber) du bon Weber…

Aux Hivernales : lieu de recherche et diffusion chorégraphique, Les Hivernales sont aussi un festival éponyme en hiver, donc, et une scène permanente d’Avignon : Keep in-out (Gaetano Battezzato), Cyclus (Cie Elyamni)…

Au Théâtre des Carmes/André Benedetto : Ce théâtre historique d’Avignon a été fondé par André Benedetto, disparu en 2009, et qui fut également à l’origine du Off d’Avignon en 1967 avec Gérard Gelas et son Chêne Noir… Urgent Crier (Philippe Caubère) du bon Caubère, Sarvil (Les Carboni) comédie foraine à la Marseillaise , et Lear et son fou (J.C. Drouot), belle prestation…

A la Caserne des Pompiers : Ce lieu accueille la Région Champagne-Ardennes… La Cantatrice chauve (Solentiname)

A La Condition des Soies : Dans l’ancien cirque du Mont-de-piété, ce lieu accueille une programmation diversifiée… The Keyman (Scarecrow Dance Cie) superbe, Valses en trois temps (C. & F. Ben Aïm), élégant…

Au Théâtre de l’Oulle : la Pitié dangereuse (Cie carinae) belle restitution du texte de Zweig, Outlaw in love (Alain Guyard) le philosophe forain, auteur du superbe Sacco et Vanzetti joué par Dau et Catella l’an passé revient avec ce nouveau texte, Flamenco y puro (Luis de la Carrasca) le nouveau spectacle de la Cie, très Flamenco…

Au Théâtre du Bourg-neuf : Maman revient pauvre orphelin (Stephane Valensi), Horowitz (mis) en pièces (Les Aléas)…

Villeneuve en Scène : la seconde surprise de l’amour (Cie Tandaim), un Marivaux réactualisé de belle manière, en clin d’oeil à Sophie Calle, Les demeurées (Begat Theater) fort et intimiste…

On ne rate pas : Forever young (Jean François Matignon / La Manutention), Songe d’une nuit d’été (Kronope / Fabrik Théâtre) très Commedia, une belle performance d’acteurs, Premier Amour (Alain Macé – 3 soleils) excellent, A tout va (Choses dites / 23 Place des Carmes) Un cycle de lectures autour des textes de Gabily…

Et aussi : Faust (Cartoon Sardines / Collège de la Salle) Quand Cartoon sardines s’y met, ça cartonne !, Médée (Diana Dobreva / Petit Louvre) bel objet esthétique, La Résistible ascension d’Arturo Ui (Cie Umbral / Présence Pasteur), Antonio Negro, pour les amateurs de Flamenco, de vrai, un superbe guitariste de la grande tradition, dont on vous avez déjà parlé l’an passé (La Parenthèse) Album (Au Bout là bas), Sortir de sa mère (Pierre Notte – Les Déchargeurs / Les 3 Soleils), Résister c’est exister (François Bourcier / Collège de la salle), Electre (Présence Pasteur)…

La suite d’ici quelques jours ! Bon festival !

Sophie Héliot ce 14 juillet 2011

Photo : Rhinocéros d’Alain Timar / Théâtre des Halles (photo Manuel Pascual)

Publicités
Comments
6 Responses to “OFF 2011. Mise à jour : les spectacles que nous vous conseillons vraiment…”
  1. get dit :

    je recommande BIEN AU DESSUS DU SILENCE à la Luna à 14h, OLEANNA à l’Etincelle à 17h40, DIALOGUE AUX ENFERS à BUFFON à 15h10, BIENVENUE O KWATT au petit Louvre à 20h et LA PART EGALE aussi au petit Louvre à 11h… Mais bon, qui me lira ? il semble que plus rien ne soit produit sur le bruit du off depuis le 22 juillet… dommage

  2. UNE LECTRICE nous écrit (sélection spectacles) :

    Bonjour

    Après 3 années de « pratique » du festival, je découvre cette année (seulement !!! bigre…) Le Bruit du Off et ses conseils avisés, puisqu’ils semblent recouper ma propre conception du théâtre, et du spectacle vivant en général. Bref, de quoi se guider dans la jungle de plus en plus fournie du Off (ou le marécage le plus en plus bourbeux, au choix…), et de bonnes critiques du In. Tout est parfait mais…. Existe-t-il un endroit où laisser nos commentaires de spectateurs emballés ou consternés ? Des « j’y cours » et des « au-secours » ? Des coups de cœur et des hauts-le-cœur ?

    Ben oui….

    Bon, « hand stories », « Rhinocéros », « la seconde surprise de l’amour », « Les lois de la gravité », vous en parlez super bien, je ne vais pas en rajouter, mais qu’en est-il de « acte sans parole » et de son desperate little blue man, d’une limpididité déconcertante et terriblement efficace ?

    Et où puis-je conseiller « 2-3 grammes », pour sa comédienne exceptionnelle, qui en un changement de posture minimal change également clairement de personnage ? Qui  » va dans la cuisine » et qui revient…

    Et où, où, où, puis-je dire N’allez pas voir « Bric à Brac », tellement sans intérêt que je ne dirai rien de plus (mais quand même, quand je pense qu’ils sont estampillés « sélection du Luxembourg », pas très flatteur pour le théâtre proffessionnel luxembourgeois !!!!!

    Evitez « sur le bout de la langue » à la caserne des pompiers… L’école réputée de Charleville Mezieres ne produit pas que de bons artistes…

    Et pour commenter encore ceux que je vais aller voir la semaine prochaine ???!!!!

    Et où dire « théâtre professionnel ou amateur, parfois, en tant que spectateur, je ne vois pas la différence…. »

    En tout cas, merci d’exister, je suis sûre à présent d’aller voir, entre autres, « Médée », que j’avais coché sur ma liste, avec d’autres…

    Bravo pour tout ce boulot, et bon spectacle !!!!

    Nadège Jiguet

    Atelier Confiture Maison
    21 Chemin des blés
    73200 Gilly sur Isère

  3. Christiane & Jean dit :

    Pourquoi l’essentiel resterait-il toujours invisible à nos yeux ? 🙂
    Nous sommes plusieurs à avoir vu et adoré L’oree du monde, un spectacle qui se joue à 16 h au Laurette theatre. Traiter du thème de la personne âgée en maison de retraite à notre époque…. C’est courageux. Un spectacle necessaire. Il fallait le faire. Et c’est bien fait.

  4. Christiane&jean dit :

    Nous sommes plusieurs à avoir vu et adoré L’oree du monde, un spectacle qui se joue à 16 h au Laurette theatre. Traiter du thème de la personne âgée en maison de retraite à notre époque…. C’est courageux. Un spectacle necessaire. Il fallait le faire.  » L’essentiel devrait-il rester invisible à nos yeux ? 🙂

  5. Christiane&jean dit :

    Nous sommes plusieurs à avoir vu et adoré L’oree du monde, un spectacle qui se joue à 16 h au Laurette theatre. Traiter du thème de la personne âgée en maison de retraite à notre époque…. C’est courageux. Un spectacle necessaire. Il fallait le faire.  » L’essentiel resterait-il invisible à nos yeux ? 🙂

  6. isabelle galland dit :

    et Je suis un prophète c’est mon fils qui le dit ??? c’est vraiment très bien au tréâtre des amants