A la Manufacture : La Fête, petite cuisine entre acteurs…

VU : La Fête / Spiro Scimone / Collectif De Quark / La Manufacture / 17.20h.

Un pitch simplissime, un plateau dépouillé, trois comédiens au naturel, pour servir un texte rondement ficelé… C’est La Fête, enfin pas pour tout le monde, puisque ce travail du collectif De Quark dresse le constat sans fard d’une vie de couple qui se délite… Une si banale humanité.

Au-delà de ce prétexte à jouer, La Fête se lit comme la vitrine d’un laboratoire de théâtre, où l’expérimental côtoie la comédie réaliste. Un travail d’acteurs, qui se joue des codes et des artifices, une petite « cuisine » qui interroge le théâtre de la plus efficace des façons.

Et puis, pour une fois, une vraie mise en scène qui a des idées, ce qui n’est pas si courant dans ce Off, et que de bons comédiens -dont l’excellente Séverine Astel- restituent sans manières. Des comédiens qui ont vraiment l’air de s’amuser, ce qui n’est déjà pas si mal.

Soulignons la qualité du texte de Spiro Scimone, qui offre aux acteurs une base solide, sur laquelle ils peuvent s’exprimer pleinement. Rien d’étonnant lorsque l’on sait que cet auteur est lui-même du sérail…

La Fête est une forme courte qui fonctionne plutôt bien, servie par un collectif dont on a vraiment envie de suivre le travail.

M.R.

Publicités
Comments
One Response to “A la Manufacture : La Fête, petite cuisine entre acteurs…”
  1. doudou mariolo dit :

    pourquoi pas ! après des années de travail dans le social en ai vu des galères matrimoniales ou mono parentale alors le théâtre réality schow oui mais à dose homéopathique