ANGELICA LIDDELL : La Casa de la Fuerza



En ce jour 26 juillet
, où le Festival va clore ses portes, évoquons Angélica Liddell qui nous a donné un des quatre ou cinq meilleurs spectacles d’Avignon 2011 (avec Au moins j’aurai laissé un beau cadavre, Oncle Gourdin, entre autres…) : Maldito sea el hombre que confia en el hombre… (NOTRE ARTICLE&). Déjà l’an passé, au Festival 2010, Angélica Liddell nous avait sidérés -le mot n’est pas trop fort- avec cette magnifique Casa de la Fuerza. Extrait.

Publicités

Commentaires fermés