OFF 2012 : CECILE HELLE, AF&C : RASSUREZ-VOUS AVIGNON BOUGE ENCORE…

http://www.lebruitduoff.com / 25 juillet 2012.

LE BILLET DU JOUR

Même s’il a tout l’air d’être moribond, ce Off morose nous réserve encore quelques surprises… Malgré une fréquentation en berne, où salles à moitié vides (ex le Chien qui fume), rues désertes, restos où l’on trouve place sans problème à 22 heures (!), compagnies qui s’en vont à mi-parcours… le Off, qui n’a démarré vraiment que le 17 et est déjà en train de se vider à l’heure où nous écrivons, continue de faire parler de lui. Et le microcosme culturel avignonnais également…

D’abord à travers AF&C, où décidément l’on démissionne beaucoup ces derniers temps : Après Didier Chalaux du collège des compagnies la semaine dernière, on apprend que Raymond Yana, trésorier-adjoint de l’association, aurait démissionné hier 24 juillet du bureau d’AF&C ! Soi-disant pour raisons “éthiques”… En tout cas, c’est la version officielle. En réalité cela ressemble plutôt à une débandade en règle, le bateau AF&C ne semblant plus aussi attractif qu’il le fut pour certains… De mauvaises rumeurs et peut-être également quelques embêtements administratifs sont-ils la cause réelle de ce qui ressemble de plus en plus à une désertion généralisée au sein du bureau dirigeant de cette association ?

En tout cas, chez AF&C tout le monde tire la gueule : d’Isabelle Decroix à Danielle Vantaggioli, jusqu’au président Greg Germain qui affiche sa solitude tristoune dans les allées du Village du Off, les mines sont tristes. Bref, ça ne va pas fort, on dirait…

Décidément, ce Off ne semble pas être une réussite, c’est le moins que l’on puisse dire ! Il faut avouer qu’entre la « crise », réelle ou fantasmée, la mauvaise qualité généralisée des spectacles où la pléthore de one-man, de “comédies” vulgaires, de marronnniers type commedia ou de Molière archi-battus et rebattus et de mauvais boulevard constituent l’essentiel du « menu » 2012… il n’y a vraiment pas de quoi retenir le festivalier ! Si l’on rajoute à cela que les compagnies rencontrent de plus en plus de problèmes avec leurs loueurs de créneaux, ces derniers ayant de moins en moins de scrupules à les accueillir comme des porte-monnaies sur pattes, on voit bien que l’ambiance n’est pas à la fête. Ni pour les artistes ni pour le public qui commence sérieusement à se lasser de la médiocrité de ce Off et des prix qui flambent…

Une pour laquelle tout semble aller pour le mieux est Cécile Helle… Il se murmure en effet dans les couloirs qu’après la démission de sa fonction pour cause de cumul de mandat de Patrick Menucci, jusqu’alors vice-président de la Région Paca en charge de la Culture, le Président de la région et ses proches penseraient très fort à Cécile Helle, vice-présidente elle aussi et élue d’Avignon, pour le remplacer à ce poste prestigieux… et stratégique. Mais cela, paraît-il, ne ferait pas plaisir à tout le monde… La culture est un enjeu décidément fort prisé de nos élus, particulièrement à Avignon et dans cette région PACA où elle est aussi un formidable tremplin de notoriété pour un élu de terrain. Sans compter sa grande force d’attraction économique…

Sophie Héliot

Advertisements

Les commentaires sont fermés.