AVIGNON OFF 2013 : « INCONNU A CETTE ADRESSE », AU CHÊNE NOIR

patrick-timsit-et-thierry-lhermitte-dans-l-inconnu-dans-la_607041_950x475[1]

LEBRUITDUOFF.COM / 9 juillet 2013

AVIGNON OFF 2013 : « Inconnu à cette adresse » – Chêne Noir – 20h30 – durée 1h

Delphine de Malherbe met en scène Thierry Lhermitte et Patrick Timsit dans une adaptation du célèbre livre « Inconnu à cette adresse » de Kressmann Taylor édité en 1938.

1932, à l’aube de la seconde guerre mondiale et de la montée du nazisme en Allemagne, deux amis, Martin Schulse de souche allemande et Max, juif américain, correspondent par lettres et échangent sur la situation en Europe. Ils sont galeristes, Max est aux Etats-Unis et vend des tableaux que Martin lui envoie d’Allemagne. La sœur de Max, Grisele, ancienne maîtresse de Martin, doit monter sur les planches à Berlin. Max s’inquiète…

Simple histoire d’amitié au départ, cette pièce nous replonge dans cette période par le biais de la lecture de la correspondance de deux très proches amis que l’histoire et l’endoctrinement de l’un va séparer. Martin, au début réticent, va sombrer peu à peu dans le nazisme et laisser mourir la sœur de Max. Le texte est lourd de sens, tant sur l’amitié des deux hommes que sur l’incompréhension de Max sur le changement de valeurs qu’opère le nazisme sur Martin. Comme le dit Max, « Martin n’est pas mauvais, il n’a pas mauvais fond ». Mais il va se laisser entraîner… Max, plus froidement, exécutera sa vengeance.

Dans une mise en scène sobre, P. Timsit et T. Lhermitte nous offrent un jeu subtil, le texte passe, clairement. Pas d’effets de scène superflus qui n’apporteraient rien au texte. L’intensité de la situation et la dramaturgie vont crescendo et les spectateurs se laissent entraîner dans la spirale du nazisme pour l’un, et celle de la vengeance pour l’autre. Nous ne savons pas qui blâmer à la fin du spectacle, Martin qui s’est laissé endoctriner au point de trahir une authentique amitié, peut-être opportuniste, peut-être sincère dans une Allemagne rabaissée depuis 14 ans, ou Max, juif faisant des affaires avec Martin, qui appliquera froidement sa vengeance sur son ancien ami et sa famille ?

Une pièce jouée tout en finesse, sans fioritures ou sous-texte inutiles. Réservation vivement recommandée, acteurs vedettes et pièce connue, les représentations sont complètes !

Pierre SALLES

Publicités
Comments
One Response to “AVIGNON OFF 2013 : « INCONNU A CETTE ADRESSE », AU CHÊNE NOIR”
  1. Brissot Geneviève dit :

    j’ai vu la pièce ce soir ! j’avais réservé dès le mois de juin, pour être bien placée avec mes amis. (J’habite Avignon). Oups quelle déception !!! J’avais vu la pièce voilà déjà plusieurs années par une cie belge, qui faisait monter la tension au fur et à mesure des lettres, et selon qui parlait, inconsciemment je le traitais de salaud. Là aucune tension, aucun suspens. Une monotonie dans le jeu. Timsit donne plus que Lhermitte, lui est monocorde. Rien. Quand je compare avec cette cie belge, inconnue (ha ha), ya pas photo. Et pourquoi ces micros cachés dans le veston ? Ils sont comédiens, je me trompe ? Parfois vaut mieux des amateurs qui donnent leurs tripes, que des professionnels qui ne donnent rien, sauf leur nom.