AVIGNON OFF : NOTRE PRE-SELECTION AU 10 JUILLET

30-40-Livingstone-Sergi-López-y-Jorge-Picó

AVIGNON OFF d’AVIGNON : Notre pré-sélection, au 10 juillet.

On relèvera particulièrement les excellents :
Denis Lavant « Faire danser les alligators… » incontournable, (Chêne Noir), Molly (Hauts-Plateaux),  « Charles Gonzales revient », (Halles),  30/40 Livingstone avec Serji Lopez (La Luna), Ô vous frères humains (Halles), Rendez vous Gare de l’est de Guillaume Vincent (Condition des soies), Trahisons de et avec Daniel Mesguich (Chêne Noir), Les Chatouilles d’Andréa Bescond (Chêne Noir), La maréchale et le libertin (Théâtre des Carmes), « Tant qu’il y a les mains des hommes » (La Luna), et Ma Marseillaise (3 soleils)…

Et, salle par salle :

– A la Manufacture : A game of you, Cie Ontoered Goed, 7… Lost in La Mancha de Pepito Matéo, Mirror Teeth, Groupe Vertigo, Money !  de Françoise Bloch, et Un de Mani Soleymadnlou… Ne pas oublier les  « night-shots » et autres soirées spéciales…

– Au Théâtre des Halles,  Alain Timar :  Ô vous frères humains (d’après Albert Cohen) , Le roi se meurt Académie de théâtre de Shangaï… et L’intégrale de la trilogie « Charles Gonzales revient », Charles Gonzales…

– Au Chêne Noir,  Tartuffe nouveau de Gérard Gelas, Les Chatouilles  d’Andréa Bescond, La Chute d’après Camus, Trahisons de et avec le grand Daniel Mesguich et  l’inratable Denis Lavant dans Faire danser les alligators sur la flûte de pan

– Au CDC Les Hivernales, centre chorégraphique d’Avignon : Siwa, de Michel Kelemenis, Zoll, de Christian Ubl, Mas-sacre, de Maria Clara Villa-Lobos…

– Au Théâtre des Carmes, Jean-François Matignon La Ronde de nuit,  La maréchale et le libertin, d’Alain Guyard…

–  Au Théâtre des Doms, antenne du ministère de la Culture de Belgique-Wallonie : System Failure (peut-être) de la compagnie éponyme, et peut-être aussi Blackbird du Collectif Impakt.

– Au Chien qui Fume : Moi, Dian Fossey et peut-être aussi un Pietragalla : Les Chaises

– Au Théâtre du Balcon,  les Chants d’Exil d’après Brecht dans une mise en scène de Serge Barbuschia et Le Bal de Virginie Lemoine…

Au Théâtre de L’Oulle,  Prêt à Penser, du collectif 2 temps 3 mouvements, Boulevard périphérique de la Cie Sixièmétage, et  Luis de La Carrasca dans son nouveau spectacle Lo esencial

– A La Caserne des pompiers, lieu de la Région champagne-Ardennes : Couac, excellent, par la Cie Succursale 101 – (spectacle pour très jeune public) et Oblomov, de la O’Brother Cie…

– A la Fabrik Théâtre, la version Kronope des Misérables, et peut-être aussi Le journal d’un fou de la Cie Eprouve ;

– A L’étincelle Théâtre : on relèvera Comédie sur un quai de gare de la Cie la Tarasque et Fuck Off, du très drôle et pertinent Nicolas Maury…

– A La Luna : On note Charlie Bauer est amoureux, d’Alain Guyard, 30/40 Livingstone des catalans de la Cie Setzefetges associats et l’excellent Tant qu’il y a les mains des hommes

– A la Condition des soies : RDV Gare de l’Est de guillaume Vincent, et on essaiera Intermissions de Mattew Day et aussi peut-être Tant’amati de la Cie éponyme…

– Signalons également  l’ouverture d’un nouveau théâtre initié par le diffuseur et producteur Atelier Théâtre Actuel, qui propose notamment Mangez-le si vous voulez de Fouic théâtre ainsi que Dostoïevski, le démon du jeu avec Patrick Chesnais…

– Enfin, et en vrac : A l’Adresse, on verra sans doute Dans la solitude des champs de coton, de la Cie Vertigo, Aux Hauts-Plateaux, le Molly de la cie Proteiformes, au Petit Louvre, La Peur de Zweig par la Cie Carinae, et au Grenier à Sel, le Monologue sans titre de Grosse theatre et Selma de la cie NBA…

C’est tout pour le moment…
Bon festival à tous !

Visuel : 30-40-Livingstone :Sergi López et Jorge Picó, à La Luna

Publicités

Les commentaires sont fermés.