AVIGNON OFF : « PRET A PARTIR » AU THEATRE BUFFON

LE BRUIT DU OFF / 13 juillet

pret

AVIGNON OFF : « Prêt à partir » jusqu’au 27 juillet (relâche le 22 juillet) au théâtre Buffon à 19h50

Tout commence au beau milieu d’une forêt perdue, un lieu fantastique où l’on découvre une roulotte tirée par des comédiens.
Une roulotte, qui cachent grand nombre de surprises, tantôt scène de théâtre, tantôt cimetière, prison, tour d’un château…

Rien n’est laissé au hasard dans une scénographie où les décors se succèdent dans un espace réduit, permettant de laisser libre court à l’imagination. Tout comme les costumes, qui donnent ce côté fantasque que l’on apprécie tant, dans la Commedia dell’Arte.
Nous allons donc suivre les aventures d’une troupe de quatre comédiens, auquel il ne reste plus rien, pas même l’inspiration d’une nouvelle pièce, qu’ils doivent pourtant présenter à la Cour du duc. L’heure de gloire de cette troupe est un lointain souvenir, et cette représentation est leur dernière chance, qui leur permettra de retrouver le succès connu jadis et de quitter cette misère dans laquelle elle est ancrée.
Au milieu des bois, un incident… Naissance d’un nouveau spectacle (et de sa répétition) qui fixera le sort de la compagnie !

Le thème : deux frères qui se disputent le trône de leur père mort.L’un, beau, fort, digne, découvrira les dernières volontés de son père, lui laissant l’accès libre au pouvoir. L’autre, obèse, devra vivre toute une suite d’aventures, afin de conquérir, ce que le pouvoir ne lui permet pas d’obtenir. La bataille est sans merci : trahison, mensonge, amour, dégoût et sacrifices…
La répétition de ce nouveau spectacle terminée, les comédiens seront-ils prêt à partir ?…

La compagnie Teatro Picaro, revient cette année avec cette nouvelle création. Avec ce « Prêt à partir », les auteurs Fabio Gorgolini et Fabio Marra s’intéressent une fois de plus à notre société. Dans un monde où la course au pouvoir est une priorité et où la superficialité est permanente, où nous jugeons souvent sur l’apparence, ils réussissent à parler de sujets vrais, tel que le bonheur et la réalisation personnelle, qui devient aujourd’hui de plus en plus équivoques.

Une fable théâtrale mêlant le registre du théâtre comique et dramatique, à la fois burlesque, contemporaine, populaire et poétique dans laquelle il est véritablement question de la place de l’individu dans un système social parfois écrasant.
Une pièce de haute qualité, où le rire nous permet une remise en question, où le classique nous parle des problèmes actuels, un grand moment de théâtre.

Touat Emilie

photo Jean-Jacques Chatard

Publicités

Commentaires fermés