NOTRE TOP DES SPECTACLES AU 14 JUILLET

off 2014

LEBRUITDUOFF.COM / 14 juillet 2014

Notre sélection dans le OFF  au 14 juillet :

Les Excellents : Denis Lavant « Faire danser les alligators… » incontournable, (Chêne Noir),  « Charles Gonzales devient », (Halles), 30/40 Livingstone avec Serji Lopez (La Luna), Rendez vous Gare de l’est de Guillaume Vincent (Condition des soies), Les Chatouilles d’Andréa Bescond (Chêne Noir), « Tant qu’il y a les mains des hommes » (La Luna), Quatuor violence à La Manufacture, « Rester vivant » de Yves-Noël Genod (Condition des soies)

Les Très bons : « Un » (La Manufacture), Molly (Hauts-Plateaux) Trahisons de et avec Daniel Mesguich (Chêne Noir), Ronde de Nuit (Théâtre des Carmes), Ô vous frères humains d’Alain Timar (Halles), La maréchale et le libertin (Théâtre des Carmes), Ma Marseillaise (3 soleils), Le Roi se meurt d’Alain Timar (Théâtre des Halles), Tartuffe nouveau de Gérard Gelas (Chêne Noir), Quel petit vélo ? (Hauts-Plateaux), Couac, spectacle pour très jeune public (Caserne des Pompiers), Bourlinguer (3 soleils)…

Les Plutôt biens : Oblomov, de la O’Brother Cie (Caserne des Pompiers), Du luxe et de l’impuissance« , Yvan Morane (Théâtre des Halles), la version Kronope des Misérables (Fabrik Théâtre), Patinoire (Chêne Noir), Mangez-le si vous voulez de Fouic théâtre (Théâtre Actuel), les deux Pietragalla (Chien qui Fume), Rémi Boiron Vagabond’âges (L’Etincelle Théâtre), Dracula-le pacte (Chien qui fume), Fuck Off (l’Etincelle Théâtre)…

Les Evitables : Hyperion (dans le IN), Sleep/Awake (Golovine), Pour en finir une bonne fois pour toutes avec la culture (Célimène), L’Intrusion (Golovine), Votre maman (Petit Louvre), Clinic (Chêne Noir), Don Giovanni (dans le IN), Ninon, l’enclos (Chêne Noir), Archive (dans le IN), TOUS les spectacles des salles suivantes : Théâtre des Remparts, Laurette Théâtre, Le Paris, Le Palace, Pitchoun Théâtre…

Advertisements
Comments
9 Responses to “NOTRE TOP DES SPECTACLES AU 14 JUILLET”
  1. Pas d’autopromo dans ce rendez-vous des auteurs contemporains, initié par les EAT, au conservatoire demain samedi de 10 à 13h. Comédiens, metteur en scène, compagnies, producteurs, programmateurs allez-y, c’est surtout pour vous. Ne dédaignez pas les auteurs! Sans eux vous n’êtes rien!

  2. Annick Emmanuel dit :

    Pas de Murgia dans le Off cette année?
    Si si, il se déguise en québécois pour « 5 visages pour Camille Brunelle » à la manufacture.
    Excellent et criant de vérité.

  3. Hervé Rouvière dit :

    Un jubilatoire: le « Roméo et Juliet » à l’Alizé. Etonnant. Comme le peu de spectateurs présents quand tant d’autres spectacles faiblards et sans imagination font le plein…
    Un que vous, le Bruit du Off, auriez bien vu à La Patinoire (Manufacture) « Le jour où Sam est mort » (Présence Pasteur 19h35). Je suis sûr, si vous allez le voir, qu’il vous plaira. (Se mettre au fond pour une lecture plus facile du surtitrage qui ne gêne pas du tout la vision d’ensemble de la pièce). Du théâtre qui dit des choses parce qu’il a des choses à dire. Santé !
    PS: merci de me faire le crédit de n’avoir aucun intérêt personnel dans la citation de ces deux pièces…

    • Sublime Romeo et Juliet, Vincianne Regiatteri mérite une salle pleine et une nomination au top ten de la presse.
      N’oubliez pas les Cavaliers, Le cas de la Famille Coleman, le Cyrano de Jean Philippe DAGUERRE.
      Jean BLANCHRAD

  4. seblanz dit :

    Vous n’avez sûrement pas vu Leopold, au Pittchoun Théâtre, pour le déterminer comme évitable. Vous ne l’avez sûrement pas vu…

    • Cher SL, on ne va pas au Pitchoun théâtre pour la première raison que le « taulier » est un lamentable sous-thénardier, irrespectueux du théâtre, et pour la seconde que sa « programmation » chaque année est en tous points exécrable. Désolés pour les Cies qui malgré nos recommandations, continuent d’acheter des créneaux dans ce bouge. Et, comme précisé dans l’avertissement des commentaires, toute pub déguisée est proscrite sur ce site. Merci.

  5. Vart dit :

    Comment pouvez vous oublier au « Trois soleils » Jean Quentin Châtelain dans le teste de Blaise Cendrars « Bourlinguer »? Admirable.