« NOUS SOMMES TOUS MEDITERRANEENS » : SIGNEZ LA PETITION EN FAVEUR DES MIGRANTS DE LAMPEDUSA ET DE MEDITERRANEE

FR

«NOUS SOMMES TOUS MÉDITERRANÉENS»

Les représentants des Régions méditerranéennes d’Europe se sont réunis à Palerme le 18 et 19 mai 2015 pour lancer la campagne « Nous sommes tous Méditerranéens » et pour discuter des défis liés aux tragédies migratoires en Méditerranée.

Face au scandale de milliers d’enfants, de femmes et d’hommes qui périssent en Méditerranée, fuyant la guerre, les persécutions, la misère et l’extrémisme, cette campagne vise à rappeler les valeurs humanistes qui fondent le projet commun européen. L’Europe doit, d’une part, être un protagoniste du processus de paix en Méditerranée et lutter contre tous les réseaux du crime organisé (trafic d’armes, etc.) et, d’autre part, elle doit répondre à l’urgence humanitaire posé par les migrants, assurer leur secours en mer et leur accueil dans des conditions dignes.

Les autorités régionales et locales sont en première ligne sans pour autant disposer de moyens appropriés. Elles portent souvent la responsabilité humaine, financière et technique de sauver des vies et d’accompagner les migrants dans leur insertion économique et sociale. Elles tendent la main à ces personnes qui risquent leur vie, indépendamment de leur religion, de leur couleur de peau ou de leur origine.

Les collectivités territoriales demandent aux institutions européennes de définir une véritable politique méditerranéenne qui prenne en compte la gestion des flux migratoires et réponde aux défis de la communauté de destin qui lie les peuples de la Méditerranée.

Cette politique doit comprendre le droit d’asile, la lutte conjointe contre les réseaux de passeurs criminels, un système de réinstallation des migrants fondée sur une responsabilité partagée, une gestion durable des centres d’accueil, l’aide à l’intégration, la lutte contre le terrorisme et la promotion des valeurs démocratiques. Elle doit contribuer à une Méditerranée de paix, de prospérité et de cohésion.

L’Europe doit développer sa coopération policière et judiciaire avec les pays de la zone de crise, leurs voisins immédiats et les pays de transit des flux migratoires, tout en promouvant une coopération territoriale décentralisée visant à accompagner les populations méditerranéennes dans leur quête de développement.

Plus que jamais, les Méditerranéens que nous sommes doivent exprimer leur solidarité et unir leurs voix pour faire avancer l’Europe sur le chemin de ses valeurs !

SIGNEZ LA PETITION

Publicités

Commentaires fermés