« LES AILES DU DESIR », GERARD VANTAGGIOLI, AU CHIEN QUI FUME

les ailes photo  Philippe Hanula

LEBRUITDUOFF – 19 juillet 2016

« Les ailes du désir » – Adaptation et mise en scène de Gérard Vantaggioli au Théâtre du Chien qui fume – 17h45 du 6 au 30 juillet – Relâche les 12,19 et 26 juillet.

Monter au théâtre une adaptation des « Ailes de désir » de Wim Wenders ne paraît pas aisé tant le film est poétique et onirique. Gérard Vantaggioli, Directeur du Chien qui fume, s’est attelé à la tâche dès la saison d’hiver et, après quelques représentations en avril, offre aux spectateurs du Festival Off son adaptation.

L’action ne se déroule plus à Berlin mais à Avignon de nos jours. Aidé par l’utilisation de la vidéo et d’images aériennes ou plus intimistes de la ville, le metteur en scène laisse entrevoir la vision qu’ont les anges Damiel et Cassiel sur le tumulte et le chaos de la vie d’en bas, grouillante et tellement humaine. L’ange Damiel, désirant ardemment connaître le bonheur des humains de pouvoir ressentir physiquement les choses de la vie, assiste aux répétions de Marion, comédienne, et s’éprend d’elle, attiré par sa grâce et la beauté de son âme. Il décide alors de devenir humain par amour.

La mise en scène de Gérard Vantaggioli, sans effets superflus mais allant à l’essentiel du texte et des sentiments, participe à un spectacle extrêmement poétique et onirique. L’utilisation judicieuse de la vidéo projetée sur différents pans de tissu avec, comme par mappage, un jeu subtil avec les anges insuffle une véritable interaction entre eux et l’humanité. Cet ensemble cohérent ne peut qu’émouvoir et donner vie à cette rencontre rendue seulement possible par l’amour de deux êtres. Soutenue par la musique d’Eric breton, aérienne et sensible, ainsi que par une distribution plutôt équilibrée, Gérard Vantaggioli a réussi son pari de nous offrir ce pur moment de poésie douce et éclairée dans le tumulte actuel.

Pierre Salles

Photo Philippe Hannula

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s