« JESUS DE MARSEILLE », UN VALLETTI DELIRANT ET TOURNOYANT

LEBRUITDUOFF.COM – 17 juillet 2017

« Jésus de Marseille » de Serge Valletti – Mes : Danièle Israël – A 11h00 au théâtre des Halles du 06 au 29 juillet – Relâche les lundis.

Un Valletti délirant et tournoyant

Tâche ô combien complexe que de mettre en scène Serge Valletti sans saccager son œuvre tant son écriture est dense et foisonnante. C’est pourtant le pari réussi par la metteuse en scène Danièle Israël aidée de ses deux fantastiques comédiens Camille Cuisinier dans, entre autres, le rôle de Jésus et Pierre-Benoist Varoclier dans, entre autres, le rôle de Jésus.

Aidés de quelques accessoires et d’une table en bois, les deux comédiens nous content l’histoire de Jésus, né à Marseille, une histoire qui finit mal, forcément ! Serge Valletti est de ces écrivains qui ne peuvent s’arrêter à une écriture linéaire et plate, tout n’est que circonvolutions et acrobaties chez cet homme dont la générosité n’a d’égal que son appétit pour les mots et les hommes.

Danièle Israël a su parfaitement mettre en scène cette douce folie. Jésus est marseillais, tel est l’axiome de départ, et, comme des Pieds Nickelés de L’Estaque, Jésus et ses amis vont parcourir la région marseillaise avec comme seul but de faire le bonheur des hommes grâce à leur camion pizza miraculeux. Nul sacrilège de la part de Serge Valletti et dans la mise en scène mais juste une autre histoire drôle, folle et délirante.

Les deux comédiens interprètent avec brio l’ensemble des rôles, intervertissant le rôle de Jésus au gré de la mise en scène. On les voit dépenser une énergie folle afin de traduire au mieux le tourbillon des mots de Valletti. Ils brisent encore et toujours ce fameux quatrième mur par d’innombrables digressions, tant et tant que le spectateur ne sait plus ce qui fait partie du récit et ce qui fait partie d’un semblant d’improvisation. Mais le tempo irréprochable ne laisse aucun doute à ce sujet et la maîtrise est totale d’un bout à l’autre du spectacle.

Il est certain que les amoureux de l’écriture de Valletti seront enchantés par ce spectacle et quant aux autres ou ceux qui le connaissent moins, c’est un bon moyen de découvrir ce grand auteur de théâtre français et particulièrement méditerranéen au travers de cette belle proposition.

Pierre Salles

photo © Jacques Delforge

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s