A LA CONDITION : « LA RELIGIEUSE », ENTRE FANTASME ET REALITE

LEBRUITDUOFF.COM – 20 juillet 2017

« La Religieuse » de Denis Diderot, adaptation Gaëlle Boghossian, mise en scène Paolo Correia, à 17h15 à La Condition des Soies, salle Juliette Drouet jusqu’au 30 juillet (relâche 24 juillet).

L’oeuvre anticléricale de Diderot,  » La Religieuse « , prend ici une forme divine, artistiquement parlant, avec deux comédiennes incarnant la dualité du personnage de Suzanne Simonin, à la fois interprète et observatrice, accusée et avocate.

Cette ode à la liberté de choisir son destin est interprétée par l’excellente Noémie Bianco. Elle rend son personnage criant de vérité et de souffrance. De même que Gaëlle Boghossian, endossant plusieurs rôles, qui raconte au public, à la façon d’un plaidoyer humaniste, à la fois drôle et cruel, l’histoire de ce chantage affectif d’une mère à sa fille, fruit d’une relation illégitime, et nous entraîne avec brio dans la peur de l’enfer de l’infortunée religieuse.

Leurs angoisses et obsessions, nourries par leurs démons, font écho au passé des événements toujours d’actualité.
Le spectateur plongé littérairement dans ce monde clos de la dégradation de la nature humaine, est pris à partie dans l’écriture de ce cauchemar fascinant détourné et inspiré par la réalité.

Le récit de ces femmes n’en reste pas moins une parole militante et lumineuse dans un monde complexe où la quête d’une femme pour son indépendance reste encore de nos jours, un chemin sinueux.

Un décor bluffant, tant visuel que musical, à savoir une prison mise en scène par un talentueux Paolo Correia, donne une puissance contemporaine captivante dans ce tribunal de l’humanité. Le collectif 8 nous épate une nouvelle fois.

Julia Garlito Y Romo

Publicités

Commentaires fermés

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie