AVIGNON OFF : « L’AUGMENTATION » AUGMENTEE DE GEORGES PEREC

LEBRUITDUOFF.COM – 23 juillet 2017

« L’Augmentation » de Georges Perec – Mise en scène : Michel Abecassis – Théâtre du Chien qui fume –
jusqu’au 30 juillet (relâche le mercredi)

« L’Augmentation » ou plus exactement « L’art et la manière d’aborder son chef de service pour lui demander une augmentation » est ce texte si célèbre et si délirant écrit sans ponctuation sur 88 pages par Georges Perec en 1967, une époque où les métiers traditionnels sont progressivement supplantés par la vie en entreprise qui impose sa hiérarchie, sa discipline et son inévitable bureaucratie.

Ce texte se déroule comme un véritable logigramme informatique. Partant d’une proposition simple : « Vous avez mûrement réfléchi, vous avez pris votre décision et vous allez voir votre Chef de Service pour lui demander une augmentation », Perec imagine les diverses possibilités qui s’en suivent avec une succession d’alternatives, d’hypothèses positives ou négatives et de choix qui conduisent à une progression exponentielle des situations possibles. Le logigramme est repris un grand nombre de fois dans un humour de répétition un peu agaçant mais qui produit un effet absurde et comique garanti. Perec nous entraîne ainsi dans des situations inextricables mais cherche sans doute à se racheter quand il ponctue régulièrement son texte par des « Supposons pour simplifier, car il faut toujours simplifier ! » qui ne manquent pas d’humour.

Ce texte est une mine pour les metteurs en scène tant il permet d’approches différentes quant au nombre d’acteurs et quant au jeu qui peut aller de l’humour froid à la fantaisie la plus débridée. C’est cette seconde alternative qu’a retenue ici Michel Abecassis dans une mise en scène effrénée, basée sur le rythme, la musique des mots et la performance d’acteurs.

La pièce est remarquablement interprétée par trois comédiens, Sandrine Moaligou, Nicolas Dangoise et Pierre Ollier qui se confrontent à ce chef de service lointain qu’on cherche désespérément à atteindre dans les méandres de l’entreprise et dans des situations méthodiquement analysées par Perec avec une rigueur désarmante. Le texte rebondit d’un acteur à l’autre avec une vivacité jubilatoire et le jeu des acteurs est porté à son paroxysme, passant de l’espoir au désespoir, de la soumission à la rébellion, de la patience à l’exaspération. Les répétitions déclinées sous tous les angles, l’absurdité des situations et le ton débridé et délirant de la mise en scène sont du plus haut comique et les rires fusent.

Cet exercice de style est un bon moment de théâtre et on se délecte en dégustant ce texte inimitable de Perec qui, malgré ses outrances, ne manque pas de nous rappeler des faits vécus et d’évoquer une image certes caricaturée mais révélatrice de la vie en entreprise.

JLB

Publicités
Comments
One Response to “AVIGNON OFF : « L’AUGMENTATION » AUGMENTEE DE GEORGES PEREC”
  1. Francois-Xavier Migy dit :

    Pour avoir deux des précédents spectacle a avignon de Michel abecassis on se réjouissait de voir l augmentation notre déception fut inversement proportionnel à nos attentes la mise en scène est digne d un débutant plate et sans imagination un spectacle à fuir

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s