« DANS UN CANARD », COMEDIE PAS SI LEGERE QUE CELA

LEBRUITDUOFF.COM – 23 juillet 2017

AVIGNON OFF : « Dans un canard » – de et mis en scène par Jean-Daniel Magnin – Théâtre des Halles à 14h jusqu’au 29 juillet (relâche le 24 juillet)

Le fondateur d’une entreprise de marketing récemment licencié est retrouvé au fond d’un canal attaché à son scooter. En cette époque où le suicide des cadres n’est pas une exception, l’image de l’entreprise risque d’en prendre un coup.

Il faut agir vite et cette mission est dévolue à Donald, un jeune stagiaire un peu naïf qui est censé être l’ami de Gégé, le défunt, qu’il n’a vu qu’une seule fois. Donald est bombardé cadre et, au fil d’un éloge funèbre délirant, survient un lapsus bien involontaire qui lui fait dire « canard » au lieu de « canal ». Il s’ensuit un buzz qui submerge le net et les journaux. Donald devient célèbre, ce qui arrange les affaires de l’entreprise, mais cette gloire est éphémère et Donald se retrouve bientôt dans la « kill box » du directeur.

La pièce se déroule comme une comédie grinçante et délirante, comme un thriller loufoque digne parfois des meilleurs dessins animés de Tex Avery. Elle oscille entre une caricature acerbe des mœurs de l’entreprise et un humour noir franchement désopilant. On y aborde des sujets très actuels comme le suicide des cadres, la dureté, voire la cruauté, de la vie en entreprise, ce souci permanent de l’image de marque au travers d’une communication souvent mensongère, sans oublier le déplorable impact sur le public de certaines rumeurs ou autres absurdités diffusées sur les réseaux sociaux.

Les acteurs sont remarquables et interprètent plusieurs personnages hauts en couleurs. On y croise entre autres une DRH hyper-sexy et hautaine perchée sur ses talons hauts de 12 centimètres , une veuve pas si éplorée que ça, un chef de service frustré et aigri, un directeur autoritaire et arrogant et Donald, ce pauvre stagiaire pris dans la tourmente, sympathique étourdi interprété par un Quentin Baillot qui nous délivre une ahurissante collection de binettes de dessins animés.

La mise en scène est menée tambour battant et le spectacle vaut à la fois pour sa caricature perspicace de la vie d’entreprise et du monde contemporain, pour son caractère foutraque et désopilant et pour son interprétation remarquable. Un bon moment de détente du Off mais pas si léger que ça…

JLB

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s