AVIGNON OFF : NOTRE « TOP 30 » DE L’EDITION 2017

LEBRUITDUOFF.COM – 26 juillet 2017

Voici notre « TOP 30 » des meilleurs spectacles du OFF 2017. Un OFF plutôt plus réussi en termes de qualité des spectacles que celui de l’an passé, avec même quelques « pépites » à ne pas rater… Cette sélection comme vous le savez est le fruit de l’ensemble des collaborateurs du BDO pour cette 8e saison. Forcément subjective, fièrement assumée.

Le fils – La Manufacture
Les déclinaisons de la Navarre – La Manufacture
Néant – Théâtre de L’Oulle
Vivre – Présence Pasteur
Dans la Solitude des champs de coton – Théâtre des Halles
Migraaaants – Chêne Noir
Cap au pire – Théâtre des Halles
Opium – La Manufacture
Radieuse vermine – Chêne Noir
Sandre – La Manufacture
Ada / Ava – Chêne Noir
Prison Possession – Gilgamesh Belleville
Moi, la mort, je l’aime… – La Manufacture
F(l)ammes – Théâtre des halles
Les passagers de l’Aube – La Luna
Les Ailes du désir – Chien qui fume
As four step – Condition des soies
l’a-démocratie – Gilgamesh
Loki – Présence Pasteur
Logiquimpertubabledufou – Théâtre des Halles
Tabula rasa – Théâtre des Doms
Au bout du monde – Chêne Noir
Jésus de Marseille – Théâtre des Halles
Is there life on Mars – Théâtre des Doms
Regardez la neige qui tombe – Petit louvre
Modeste proposition en faveur d’un cannibalisme raisonné – Petit Chien
La promesse de l’Aube – Chêne Noir
Cendrillon – La Parenthèse
1336 parole de Fralibs – Gilgamesh Belleville
la violence des riches – Théâtre des Carmes
Un air de Bukowski – Les Ateliers d’Amphoux

Image : Les Declinaisons de la Navarre – photo Julien Athonady

Publicités
Comments
4 Responses to “AVIGNON OFF : NOTRE « TOP 30 » DE L’EDITION 2017”
  1. papascale dit :

    Combien de spectacles avez-vous vus pour établir ce top 30 ? Tout les 1480 ???

    • Ne soyez pas ridicule ! Personne n’ira voir 1480 spectacles, dont tout le monde sait que 80 % sont de la daube… C’est notre job justement de savoir où on va, dans quels (vrais) théâtres, en évitant le pire.. ça représente déjà plus de 200 spectacles, pour une douzaine de collaborateurs aguerris. Votre réflexion prouve que vous êtes soit naïf et néophyte du Off, soit vraiment de très mauvaise foi avec beaucoup d’arrière-pensées (et d’intérêts ?, non ?), Ce qui me paraît plus probable, M. Bernard Liger et madame, de la Cie « La Puce qui renifle », dont votre « Barbara » passait dans une des plus mauvaises salles du OFF (« La Maison de la parole »)… Ne soyez pas aigris : il faut jouer le jeu du OFF, jusqu’au bout… Avignon n’est pas Sommières. (Et les pseudos ne résistent pas à notre vigilance 😉 )

  2. Baujault dit :

    Nous avons trouvé « les Ailes du désir » d’un profond ennui, nous avons eu le sentiment d’un théâtre qui tentait vainement de « coller » au film et qui se prenait terriblement au sérieux sans en avoir les moyens. Lourd.

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s