« MADE IN AMERICA », VISION AU VITRIOL DE L’AMERIQUE TRUMPIENNE

LEBRUITDUOFF.COM – 10 juillet 2018

AVIGNON OFF 2018 : « Made in America » – mise en scène Adrienne Ollé et Léa Marie-Saint-Germain – Au théâtre du Train Bleu à 11h45 du 7 au 28 juillet 2018 -JOURS IMPAIRS-

Au levé de rideaux, l’hymne américain est joué en live. Une caricature de Trump entre en scène et fait son discours à ses concitoyens, on pourrait s’attendre à ce que cette parodie perdure dans cette pièce…tout au contraire, se sera le seul moment où le spectateur aura le sourire aux lèvres puisque s’en suit une adaptation de textes choisi de Neil LaBute qui donne à réfléchir et qui pour longtemps restera en mémoire.

Les quatre textes proposés abordent les sujets tels que le racisme, le féminisme, l’homosexualité et l’individualisme dans notre société. Afin de vous laisser le plaisir de découvrir les écrits de Neil LaBute, il n’y aura pas de résumé des sujets abordés. On parlera d’un contexte actuel qui amène les personnes à commettre, dire et penser des actes invraisemblables certes poussé à l’extrême mais qui pourrait bien avoir lieu tant l’homme est prêt à tout pour survivre, tels certains faits historiques en font preuve. L’égoïsme de l’homme est mis en avant, la force du pouvoir qui s’autorise à mépriser ceux qui en dépendent ou encore anéantir des hommes jugés pour leurs couleurs ou orientations sexuelles. Voilà ce qui est mis au-devant de la scène sans ménagement. Ces épisodes bouleversent car ils découlent indéniablement de notre société actuelle : et si c’était vrai….

Chaque épisode est joué séparément, chaque fermeture de rideaux permet de changer de décor et d’annoncer la scène suivante, entrecoupées par des témoignages vidéo d’Américains qui sourire aux lèvres, témoignent de leur façon de vivre aux US et de leur rêve américain, de leur préoccupation nombriliste sans se préoccuper du contexte politique actuel. Petit intermède permettant de reprendre son souffle avant d’aborder un nouveau sujet plus cinglant encore que le précédent.

« Made in America » aborde un thème qui s’élargit outre atlantique, reflet d’une société où le bien vivre peut sembler immuable sans se soucier de ce qui se passe autour. Une pièce qui donne matière à réflexion. Au-delà d’une description au vitriol de notre société décrite dans un spectacle coup de poing, on soulignera un léger manque de puissance des comédiens pour en faire un objet complètement renversant.

Béatrice Stopin

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie