« L’EFFORT D’ÊTRE SPECTATEUR », UNE DRÔLE DE « CONFERENCE » DE PIERRE NOTTE

LEBRUITDUOFF.COM – 25 juillet 2018.

AVIGNON OFF : « L’effort d’être spectateur » – De, mise en scène et interprétation : Pierre Notte – Théâtre des Halles du 6 au 29 Juillet à 14h00 -Relâches les Lundis 9, 16 et 23 juillet.

Avant même le début du spectacle, Pierre Notte, ici auteur, interprète et metteur en scène, annonce la couleur aux spectateurs, il s’agit avant tout d’une forme de spectacle-conférence entre passionnés de théâtre mais ici pas de conférence, mais bel et bien un spectacle abouti. Le public entre, s’installe et Pierre Notte est là, à l’entrée, avec son chapeau vissé sur la tête et essayant, en plaisantant, de revendre des places du Festival d’Avignon. Certains spectateurs semblent gênés par cette proximité, certains autres sont déjà conquis en supposant un spectacle intimiste, un peu comme si nous discutions avec Pierre Notte de la théorie du théâtre autour d’un repas arrosé d’un bon vin par une douce soirée d’été.

Certains metteurs en scène de théâtre n’ont pas grand-chose à faire des sentiments du public, tel n’est pas Pierre Notte qui lui parle comme il parlerait à un auteur ou à un comédien. Le public est partie intime de ce tout qui forme la chose théâtrale et son imagination donne vie à ce que le metteur en scène sous-entend. En décortiquant et théorisant l’effort d’être spectateur, Pierre Notte donne presque ici des lettres de noblesse au public qui se sent grandi tant ses moindres gestes tels toussotements, bâillements, somnolences deviennent ici matière à théâtre.

D’un ton léger, absurde, humoristique et malin, Pierre Notte fait rire et parvient même, de par une bienveillance évidente envers le public, à faire rire des travers de certains spectateurs.

Sur scène pas de décor si ce n’est quelques lumières délimitant le plateau comme un ring, lieu où le théâtre se crée, et quelques accessoires aussi éclectiques qu’une paire de gants de boxe et de talons hauts de cabaret, autant d’éléments qui, grâce à notre imaginaire, vont permettre de recréer un monde sans jamais directement le montrer. Pierre Notte offre au fil des ans un théâtre de l’intelligence qui, outre le fait de faire souvent rire sans méchanceté, entraîne toujours à réfléchir sur les relations humaines avant tout.

Un spectacle à voir qui permet à chacun de mieux se découvrir et d’appréhender le rôle primordial qu’a chaque spectateur dans cette magie qu’est la mise en scène d’une pièce de théâtre.

Pierre Salles

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie