UN « CYRANO » QUI SWINGUE AU BALCON

cyrano5

LEBRUITDUOFF.COM – 6 juillet 2019

AVIGNON OFF 19. CYRANO – création 2019 – mes Thierry Surface – Cie Miranda – Théâtre du Balcon à 14h.

Après le succès de leur pièce « Dom Juan… et les clowns », la compagnie Miranda revient ici avec une adaptation de Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand. Et quelle adaptation ! La compagnie remet ici à neuf la pièce (ce qui est paradoxal étant donnée l’esthétique «entre deux guerre» choisie), lui redonnant de sa fraîcheur et de son authenticité.

On parle ici d’authenticité émotionnelle, autant dans le jeu des acteurs, qui réussissent à faire passer des émotions profondes derrière un masque burlesque (semblable au masque de gueule casée qu’arbore Cyrano dans la pièce), que dans le ton général de la représentation qui vous fera passer du rire aux larmes.

Les personnages évoluent sur une sorte de plateau de cinéma faussement chaotique, choix audacieux de mise en scène, où se mélangent musique, chorégraphie, chant et jeu, rendant au texte de Rostand son rythme et sa vivacité. On pourrait penser se perdre dans ce maelström, mais cela est si bien fait, si rythmé et d’une telle clarté, que l’on se trouve en harmonie avec l’action rocambolesque qui se déroule sous nos yeux ébahis.

L’esthétique de film muet est parfaitement rendue par le jeu des acteurs, avec en particulier un remarquable Cyrano, plus chef de gang que mousquetaire, qui réussissent le tour de force de rester authentiques tout en jouant dans le style de Harold Lloyd. Le parti pris de changements de costumes et de décors face public, dans une chorégraphie enlevée, participe au rythme endiablé de la pièce.

En véritable connaisseur du cinéma muet (encore un paradoxe puisque le texte est très important dans Cyrano) la troupe nous offre de nombreuses références cachées : les personnages inspirés d’acteurs (de Buster Keaton à Louise Brooks en passant par Douglas Fairbanks), la musique jouée directement sur scène (instruments divers,rythme joué sur batterie ou sur le décor lui même), jeux de lumière suggérant différents types de plans cinématographiques ou, références au cinéma populaire de Méliès.

Alors, que vous soyez grand amateur de dramaturgie, passionné de cinéma, amoureux du théâtre, ému par la tragique histoire de Cyrano, ou juste curieux, cette pièce est faite pour vous, installez-vous confortablement au théâtre du Balcon, et laissez vous emporter par le rythme «swing» de ce Cyrano !

Tristan Rouvier

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie