« GILGA CLASH », LE FLOW HIP-HOP POUR REVISITER LE MYTHE DE GILGAMESH

gilgaclash

LEBRUITDUOFF.COM – 10 juillet 2019

AVIGNON OFF 19. GILGA CLASH – Mes Pauline Fontaine, Julien Tanner, Maxime Touron – au Théâtre des Carmes à 15h.

Après  » Bref le Grand Nord  » et  » Le Gouffre « , le Scrupule du Gravier, collectif marseillais évoluant dans l’univers du conte et de la mythologie, s’attaque aujourd’hui au mythe de Gilgamesh. Portée par 2 conteurs et un beatboxeur/machiniste, cette épopée antique et anthologique est mise au goût du jour : langage actuel, des pointes d’humour et une bande-annonce hip hop.

En commençant par apostropher et reconnaître les membres du public comme tel ou tel personnage du village, les comédiens nous plongent dans l’univers d’Uruk, la ville où Gilgamesh règne en tyran.

Les deux conteurs s’emparent ensuite de la scène quasi-nue pour camper les protagonistes de cette épopée qu’ils nous livrent avec brio, chacun incarnant plusieurs personnages : Gilgamesh bien évidemment, mais également Enkidu, être créé et envoyé par les Dieux pour le combattre, et qui se liera d’amitié avec ce dernier puis le suivra dans un périple héroïque à la fin tragique.

Dans cette fable mythique, le public se retrouve confronté à des thématiques aussi anciennes qu’actuelles : la mort, le pouvoir…

Gérant en live la bande originale de la pièce, le beatboxeur vient ponctuer le récit de son flow hip hop, donnant une touche résolument moderne à cette épopée. La mise en scène contemporaine autorise des interruptions du récit par des débats entre les comédiens, ou a des adresses directes au public.

L’histoire est rythmée, en plus de la musique, grâce à des passages dansés ou chantés. Car si la parole est bien au centre du spectacle (on reconnaît ici la virtuosité et la verve des deux conteurs), leur prestation n’en est pas moins physique.

Un bon moment donc, passé à Uruk en compagnie de ce trio qui réussi le pari de mettre en scène des contes venus du monde entier avec modernité et humour.

Claire Burguière

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie