« HEN », ATTENTION PEPITE !

hen-1500x1000

LEBRUITDUOFF.COM – 26 juillet 2019

AVIGNON OFF 19. « Hen » – Metteur en scène : Johanny Bert sur des textes de Brigitte Fontaine, Perrine Griselin, Laurent Madiot, Pierre Notte… – au théâtre du Train Bleu, les 6, 8, 10, 12, 14, 16, 20, 22 et 24 juillet à 17h10 – Durée 1h05.

Le mot « Hen » est entré depuis 2015 dans le dictionnaire suédois et peut être traduit par « il-elle ». C’est au travers du travail sur l’altersexualité que le metteur en scène Johanny Bert propose un spectacle d’une infinie poésie et finesse, fruit d’un travail sur les questions relatives à l’identité de genre. Sur le plateau « Hen » est cette marionnette faite de mousse à qui deux marionnettistes (Johanny Bert et Eduardo Felix) donnent vie. Hen c’est à la fois cette marionnette insolente et drôle mais aussi une ode à la vie et à la tolérance. Sur des textes tantôt drôlissimes, tantôt poétiques ou incisifs de Brigitte Fontaine, Perrine Griselin, Laurent Madiot et Pierre Notte, la marionnette Hen, de par la très belle et touchante voix de Johanny Bert, chante son besoin à l’acceptation de ce qu’elle est. Sur le plateau les musiciens Guillaume Bongiraud au violoncelle et Cyrille Froger aux percussions mettent en musique le spectacle sous la forme d’un cabaret, enchaînant avec joie et énergie les différents textes.

Difficile de trouver dans ce Off spectacle mettant en lumière autant de talents réunis : mise en scène, marionnettistes, sculpteur, musiciens, sans oublier les fabuleux costumes créés par Pétronille Salomé. Ces créateurs parviennent comme par magie à donner vie le temps du spectacle à une marionnette faite de mousse. On peut ressentir dans sa façon de bouger et par la voix, l’humour et la verve de Johanny Bert, cette envie folle de bousculer les codes mais sans aucune agressivité envers le public, il n’est pas question ici de contrainte mais de tolérance. Johanny Bert ne pose jamais sa marionnette comme victime et les spectateurs comme bourreaux mais parvient plutôt à emmener avec elle/lui le public dans son besoin essentiel et évident d’acceptation. Sans angélisme aucun par rapport à ce que réserve la vraie vie, celle en dehors du théâtre, à tous les êtres n’entrant pas dans les cases qu’on veut bien leur réserver, Johanny Bert entrouvre néanmoins délicatement la porte du théâtre pour faire découvrir ce merveilleux travail.

Immanquable ! Drôle, impertinent, insolant, jamais méchant. Encore une pépite de ce Off 2019 qui décidément offre cette année de magnifiques surprises par rapport à son grand frère. Et en voila bien une ! Quand le Bruit du Off vous dit immanquable c’est qu’il faut se battre pour y aller. Trop tard nous direz-vous, pas faux ! mais ce spectacle va tourner, doit tourner, tournera peut-être… Pourquoi tant de précautions ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’un spectacle comme on en voit rarement dans les créations au Off mais qu’il s’agit aussi d’un travail demandant aux programmateurs un poil de courage vis-à-vis d’un maire frileux ou d’un comité d’entreprise dont les choix culturels oscillent trop souvent entre le convenu et le convenu. Un spectacle à ne louper sous aucun prétexte que vous soyez spectateur, programmateur ou tourneur !

Pierre Salles

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie