AVANT-PREMIERE OFF 22 : « LE CHAMP DE BATAILLE »

Champs-de-bataille-2020

AVANT-PREMIERE OFF 22 : « Le Champ de Bataille » de Jérôme Colin – mise en scène : Denis Laujol – avec Thierry Hellin – Théâtre 11 – OFF d’Avignon du 7 au 31 juillet.

Enfermé dans les toilettes, un père, la quarantaine, cherche la paix ! Le quotidien lui pèse. Le scénario de la vie qui s’offre à lui, n’est pas celui qu’il avait imaginé un jour, il y a 20 ans, dans les bras d’une jeune femme, plutôt cool. La femme de sa vie.

Entre ses deux enfants, dont un fils aîné, en pleine adolescence, sa vie de couple en crise et une psy qu’il voit en cachette, l’homme n’en peut plus, rêve d’un ailleurs, de voyages fabuleux vantés par les revues touristiques qu’il feuillette assis sur le bidet. C’est dans cet espace ambigu, qu’il cherche des réponses à ses tourments.

Autant le dire tout de suite, qui n’a pas été confronté un jour à ce que les spécialistes nomment (à tort ?) « Le lobe frontal immature » ? Autrement dit l’adolescent/e rebelle qui cesse d’idéaliser père et/ou mère… tel un Dieu ou une Déesse. Je dirais même plus, n’avons-nous pas nous-mêmes été ce/cette adolescent/e ?

Le « champ de bataille » au théâtre de Poche est criant de réalisme, désespérant face aux brusqueries de la vie. Comment faire face à son enfant qui un beau matin sans prévenir répond par onomatopées, claque les portes et écoute de la mauvaise musique ?

Rien à foutre! Et si on laisse tomber pour une fois son rôle de Père. On se rebelle 3 jours cloîtré dans ses toilettes. Le spectateur est en tout cas solidaire du comédien. Il s’attache au personnage. Quand il dit: « Tout et tout le monde est ligué contre moi ». C’est évident, non?  » L’ennui avec les enfants, c’est qu’ils grandissent. On n’est plus considéré comme « Dieu en personne » ! « Ça coûte une fortune en crème anti-boutons (…), change d’humeur toutes les six minutes (…), ça traine sur le divan (…), ça vous empoisonne, ça vous…déteste ! ».

Alors, quelle sera l’issue de ce seul-en-scène attachant ?

Intéressante mise en scène de Denis Laujol : Sur scène, une toilette, un tapis aux longs poils, un écran géant et une porte qui claque… très souvent ! C’est parti pour la crise de l’adolescence, oui, mais de la quarantaine aussi !

Pour le casting, Laujol n’hésite pas une seconde ! C’est comme une évidence, pour lui, Thierry Hellin (1er prix d’Art dramatique en 1991 au Conservatoire royal de Bruxelles, plus de 80 spectacles à son actif et 15 créations, Prix du meilleur acteur 2015/2015 -Prix de la Critique) est « un acteur qui a une puissance, à la fois une présence physique et une voix et qui possède un côté Shakespearien ». En résumé, tout ce que recherche le metteur en scène.

Et l’on peut dire que le comédien le lui rend bien. Il vit littéralement sur scène ce spectacle qui touche, qui fait rire et émeut sans aucun doute.

« C’est la première fois qu’un portrait d’homme me fait pleurer, de rire et d’émotion » confie-Laujol au Poche. En effet, papa, lui aussi, d’un enfant de 11 ans, il sent que le regard de ce pré-adolescent, vis-à-vis de lui, a changé, il ressent la « crise de la quarantaine ». Pas étonnant et plus que facile de s’identifier et non seulement au personnage mais également au texte.

Et si l’auteur, lors de leur rencontre, lui a confié avoir, au départ, voulu écrire sur la violence ambiante dans tous les domaines confondus, il n’en est pas moins que « la détresse dont il est question dans ce texte est plus largement celle de l’homme occidental, en train de voir l’ordre de son petit monde s’écrouler » souligne-t-il encore Denis, au Poche.

« Le champ de bataille » pose aussi fondamentalement la question de l’adéquation des programmes scolaires et de l’éducation sans jugement.

Spectacle à voir assurément au Festival Off d’Avignon, au 11, en juillet 2022. Avec « Le champ de bataille » de Jérôme Colin, l’envie de lire n’est pas prêt de cesser ! À découvrir sans aucun doute.

Julia Garlito Y Romo

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • mots-clefs / tags

    AFC Avignon 2011 Avignon 2012 Avignon Festival Off avignon Le Off avignonleoff avignonleoff.com Avignon Off Avignon Off 2011 Avignon Off 2012 Avignon Off 2013 Avignon Off 2014 Avignon OFF 2015 Avignon Off 2016 Avignon OFF 2017 AVIGNON OFF 2018 AVIGNON OFF 2019 Avignon OFF 2021 AVIGNON OFF 2022 Festival d'Avignon Festival d'Avignon 2011 Festival Off d'Avignon Off 2011 Off 2012 Théâtre
  • Chercher par artiste ou catégorie