AVIGNON OFF : UN « ALABAMA SONG » TIMIDE, QUI HONORE GUÈRE ZELDA F.

alabama

lebruitduoff.com – 8 juillet 2022 

AVIGNON OFF 2022 : « Alabama Song » – à La Manufacture Patinoire – du 7 au 26 juillet, relâche les 13 et 20 – m.e.s Guillaume Barbot – durée trajet compris 2h10 (9h40 départ de la Manu)) ou 1h35 sans trajet commence à 10h à la patinoire).

Zelda Sayre née en 1900, fille de juge, s’ennuie dans sa vie et dans son village natal, elle rêve de vivre le grand Amour et de pratiquer sa passion, la danse. Zelda rencontre Francis Scott Fitzgerald et partent s’installer à New-York. Le couple va connaître les années folles, les cabarets de jazz, les fêtes sans fin, l’alcool et les rivalités de leur mariage vont s’amorcer. Tandis que son mari devient un écrivain célèbre, Zelda sombre dans une dépression puis sera diagnostiquée bipolaire.

La vie tumultueuse de Zelda est passée en revue, sa passion pour la danse, pour l’écriture, son mari qui devient alcoolique ainsi que ses multiples internements en psychiatrie.

L’ambiance feutrée des cabarets des Années folles est reproduite, l’orchestre de jazz est au centre de la scène avec batterie, piano, guitare et violon, un plancher incurvé en forme de demi-cercle borde les musiciens en signe d’un chemin de vie chaotique.

La comédienne Lola Naymark tient le rôle principal et doit incarner une Zelda passionnée, proche de la folie, écrivaine, amante, chanteuse et danseuse à la fois, un talent aux multi-facettes qu’elle maîtrise fort bien sous nos yeux. Son alcoolique de mari, reste quant à lui retenu dans son rôle de « salaud » qui pousse sa femme dans les bras d’un autre, l’empêche de voir sa fille et s’attribuera par ailleurs les écrits faits au fond de l’hôpital psychiatrique où séjourne son épouse.

La scénographie est un juste reflet de la vie de Zelda Fitzgerald dans les Années folles, la cadence entre danse, chanson et récit rythmée dans un contexte jazzy agrémente parfaitement la vie éparpillée que Zelda a pu mener dans les années 1920.

Si le spectacle est touchant, rythmé et rempli de folie, pourquoi ne pas l’accentuer de manière plus déjantée et sans retenue ? Une première du Off 2022 qui semble un peu timide, on aurait apprécié que ce couple icône de leur temps nous fasse vraiment vibrer de l’intérieur.

Béatrice Stopin

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • mots-clefs / tags

    AFC Avignon 2011 Avignon 2012 Avignon Festival Off avignon Le Off avignonleoff avignonleoff.com Avignon Off Avignon Off 2011 Avignon Off 2012 Avignon Off 2013 Avignon Off 2014 Avignon OFF 2015 Avignon Off 2016 Avignon OFF 2017 AVIGNON OFF 2018 AVIGNON OFF 2019 Avignon OFF 2021 AVIGNON OFF 2022 Festival d'Avignon Festival d'Avignon 2011 Festival Off d'Avignon Off 2011 Off 2012 Théâtre
  • Chercher par artiste ou catégorie