« DETOURS ET AUTRES DIGRESSIONS », LA SUBTILE FABRIQUE DE THEÂTRE

Détours-et-autres-digressions-2

lebruitduoff.com – 29 juillet 2022

AVIGNON OFF 2022. « Détours et autres digressions » – La Fabrique Imaginaire – Conception, écriture et m.e.s. : Eve Bonfanti et Yves Hunstad – à la Fabrik Théâtre du 7 au 30 juillet à 20h – durée 1h30.

Il est nécessaire avant tout, de saluer l’incontestable talent de ces deux comédiens, qui n’ont de cesse de proposer une forme théâtrale peu ordinaire et dont on peut devenir vite « accro », le spectacle déroutant complètement le spectateur surpris. Un phénomène peu ordinaire, orchestré par un naturel de jeu bluffant.

Un vieux fauteuil rouge élimé par le temps est le seul accessoire qui n’a pas pris le large pour le festival prévu au Canada dans deux semaines. Le spectacle qui doit se jouer là-bas n’a pas encore trouvé de fin. Le public assiste à la fois à l’écriture et aux répétitions du spectacle prévu à Québec. Durant la pièce, des répliques s’ajoutent, sont supprimées ou reprises, s’adressant directement au régisseur qui intervient lui aussi. Les comédiens demandent l’avis du public et n’hésitent pas à aller dans les rangs pour observer le plateau avec eux. Nous avons une idée de l’histoire par petites bribes et saynètes, mais interrompues afin d’écrire des modifications qui ne cessent jamais.

C’est dans un univers plutôt intime que se déroule la pièce, on a vraiment l’impression de constituer un tout avec les artistes qui s’adressent au public comme à des invités. Cette impression qu’il ne jouent pas mais qu’ils sont vraiment en répétition est formidable de vraisemblance, c’est ce qui donne tout le charme et l’attachement pour ce spectacle. La perception des hésitations, l’impression que donnent les comédiens de se perdre dans le scénario, d’être embarrassés devant le spectateur, tout cela de manière si naturelle que c’en est touchant, l’empathie pour eux coule de source. Le spectacle est comme une poupée russe qui surprend toujours.

Ce duo complètement atypique, drôle et sensible, propose avec audace un spectacle en cours de répétition qui bouleverse tous les codes du théâtre et ceux du spectateur, avec au plateau des comédiens sincères et remarquables.

Béatrice Stopin

NB : La compagnie « La fabrique imaginaire », nom donné qui résume à lui seul leur conception théâtrale, propose également un film documentaire « le plaisir du désordre » réalisé par Christian Rouaud, où les recherches d’écritures et la naissance de la création du spectacle « l’heure et la seconde » sont racontés.

Photo Hubert Amiel

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • mots-clefs / tags

    AFC Avignon 2011 Avignon 2012 Avignon Festival Off avignon Le Off avignonleoff avignonleoff.com Avignon Off Avignon Off 2011 Avignon Off 2012 Avignon Off 2013 Avignon Off 2014 Avignon OFF 2015 Avignon Off 2016 Avignon OFF 2017 AVIGNON OFF 2018 AVIGNON OFF 2019 Avignon OFF 2021 AVIGNON OFF 2022 Festival d'Avignon Festival d'Avignon 2011 Festival Off d'Avignon Off 2011 Off 2012 Théâtre
  • Chercher par artiste ou catégorie