AVIGNON OFF 2011 : L’arnaque copieuse du soi-disant Prix AF&C aux compagnies : décryptage

L’HUMEUR d’a. héliot.

Pauvres compagnies ! Et pauvre Théâtre ! Ce Off, depuis qu’il fut phagocyté par Greg Germain et ses amis de la confrérie des loueurs de salles, n’est plus qu’une arnaque monumentale… Enfumage généralisé, abus de pouvoir, prévarications en tous genres et conflits d’intérêt flagrants et sans complexe animent les orientations de l’association AF&C…

Ainsi, le « Prix AF&C » du Fonds de soutien aux compagnies, attribué ce 14 juillet dernier. Comme l’an passé, allons voir un peu en détails les « heureux lauréats » de cette noble initiative… financée sur le dos du public qui abonde ce sommet de cynisme, à travers l’achat de la fameuse « carte Off » (Y compris et surtout dans les mauvais multiplex du Off, genre Le Paris, dont Greg Germain se félicite qu’ils lui fournissent, par l’intermédiaire de l’achat de la carte Off, une grosse part des recettes d’AF&C. Sans commentaire…).

Comment ça marche ? Il faut savoir que chaque année, un « appel d’offre » singulièrement peu public, est lancé auprès des compagnies susceptibles d’y concourir par l’association organisatrice AF&C. Evidemment, le peu des compagnies dans le secret, s’empressent de soumettre un dossier à cet aréopage « d’experts » qui constituent le jury du-dit prix, parmi lesquels, hormis quelques identités « de paille » servant à cautionner la forfaiture, rien de moins que les membres du bureau de l’association :

Dans l’ordre, Greg Germain (président d’AF&C et patron de la Chapelle du Verbe incarné), Danielle Vantaggioli (Vice-présidente, proprio immobilière et directrice des deux théâtres Le Chien qui fume et Le Petit chien), Isabelle Decroix (Trésorière et lauréate l’an passé avec sa boite de production « ID production » de l’un des 11 prix attribués en 2010), Bernard Le Corff (Secrétaire d’AF&C et directeur du Collège de la Salle), Raymond Yanna (Trésorier-adjointd’AF&C et directeur de l’Espace Alya) …

Passons donc sur leurs goûts de chiottes, pas étonnants lorsque l’on considère la programmation de leurs propres « théâtres »… Ce qui est plus intéressant, c’est à qui vont ces prix, et où ces spectacles se produisent…

Cette année, donc, les heureux lauréats comptent parmi leurs membres, tiens, surprise ! :

« Dancing Color Box », qui se joue Collège de la Salle, « Enquête sur Hamlet » qui se joue au Petit Chien (Théâtre Le Chien qui Fume), « Vénus » donné à la Chapelle du Verbe Incarné, « Le Porteur d’Histoire », production Mises en capsules, des copains d’Isabelle Decroix, (Théâtre des Béliers), « Mystère Pessoa, Mort d’un Hétéronyme » du Collectif Hinc&Hunc au Théâtre du Rempart, dont le servile, opportuniste et détestable directeur Sylvain Cano-Clémente, qui s’est démené comme un fou pour se répandre dans la presse régionale sur les scènes conventionnées d’Avignon, est en mal de reconnaissance et vise certainement une place au Collège permanent des théâtres d’AF&C…

Et aussi deux (!) productions de L’Entrepôt (!!) inconnues, données par des compagnies dont on a jamais entendu parler…

Soit sur 10 prix du « fonds de Soutien AF&C », la moitié au moins qui le sont par pur intérêt, direct ou indirect, des membres dirigeants d’AF&C… Et encore, on ne connaît pas tous les dessous… 😉

Bref, comme l’an passé, il s’agit-là de purs arrangements entre amis, qui, une fois de plus, décrédibilisent complètement le Off, spolient les compagnies, et ne servent que les intérêts bien compris d’AF&C, de leurs dirigeants et de leurs amis…

Une pratique limite délictueuse qu’il va bien falloir un jour faire éclater au plein jour, pour peu que les artistes et la presse s’en préoccupent vraiment, tant cette affaire pue purement et simplement.

A. Héliot.

Publicités
Comments
4 Responses to “AVIGNON OFF 2011 : L’arnaque copieuse du soi-disant Prix AF&C aux compagnies : décryptage”
  1. doudou mariolo dit :

    Alors pourquoi en amont du festival il n’y a pas eu de campagne de presse des mouvements dans la rue pour dénoncer cela , et crier maintenant que le mal est installé ! çà me fais penser aux dernières élections , certains ont commencé à râler quand les bureau de vote avaient donné le résultat ! si il y a magouille faites le savoir au delà de ce blog qui n’est que peu fréquenté par les fameux spectateurs « lambda » qio sont pris en otage ! faut les éduquer leur faire voir la manipulation !
    hasta la victoria siempre !

  2. Tancredo dit :

    Et le montant de 4000 €, ridicule à coté du budget d’ AF&C produit par les cartes.
    Nos amis exclus d’ AF&C avaient au moins essayé de faire progresser le montant…sans succès mais aussi les critères comme par exemple avoir des salaires décents pour les artistes, les minimas sociaux AF&C ne connait pas…On espère que ces lauréats n’auront pas à subir de contrôles hasardeux d’ URSSAF !!!!!!!!!!!!!

  3. Michel Benoit dit :

    Un peu léger comme argumentation.

    • Léger en quoi ? Vérifiez par vous-même… Ces prix Off sont systématiquement attribués à des bénificiaires liés à AF&C, quand ce n’est pas, comme en 2010, à des membres du bureau eux-mêmes (Isabelle Decroix). Hélas, pur constat…