PASCAL RAMBERT. Interview : Qu’attendez-vous de la Critique ?


Ce soir 17 juillet au Festival d’Avignon : Clôture de l’amour, Pascal Rambert, Benoît XII, 18 h.

A l’heure, ou presque, de la première ce soir du Clôture de l’amour de Pascal Rambert, un extrait de son interview : Qu’attendez-vous de la Critique ? D’actualité, non ? 😉

Publicités
Comments
2 Responses to “PASCAL RAMBERT. Interview : Qu’attendez-vous de la Critique ?”
  1. doudou mariolo dit :

    je viens de lire « j’y vais je fuis » alors là une « œuvre d’art » de la critique qui suinte le parti pris , du lieu commun , et qui encore tape sans aucun recul sur le théâtre Amateur et son public sans prendre aucun recul ! Si sur Avignon rue je ne sais plus quoi vous avez de mauvaises troupes ,productions , ce n’est peut être pas à 100% et si dans ce lot il n’y avait qu’un spectacle très bon vous le passez au hachoir comme les autres sans regret ! et je crois que ces mauvaises programmations et attitudes que vous dénoncez ne sont pas arrivées là en 2011 d’un seul coup de baguette magique ! il devrait exister un esprit de lutte type syndicat contre cela , mais c’est vrais que le monde de la culture est aussi un monde impitoyable , individualiste et « nombriliste avec des égo susmentionnés ! « on n’est pas sorti de l’auberge  » disait mon pépé !

  2. doudou mariolo dit :

    ben avec mon age (60 ans dont 40ans saltimbanque cette année ) déjà un peu avancé , je suis au top avec le net , ma saison est négociée sur la toile à 80 % ;je suis d’accord ras le bol un peu des critiques d’intello , ouvrons la porte au Peuple , aux jeunes , à des non initiés qui parlerons avec leur cœur ! et pas qu’avec leurs neurones ! j’ai posé ma candidature pour l’an prochain : invitez moi « citoyen Lambada  » prêt pour le service critoco culturel !
    Ai eu peur au début de votre intervention me suis dit houla encore un qui va me noyer dans des concepts des idées neurotartiflottées , et puis non l’analyse de votre fils de 16 ans sur son coté « Geek » m’a bien plus , et vous avez dit les choses simplement avec sincérité sans arrogance !