AVIGNON OFF : LEAVE TO LIVE, AU THEATRE GOLOVINE

leave to live

AVIGNON OFF : Leave to live – Mes Mualu Luela Christian – théâtre Golovine – 18h30

Les enfants du Congo arrachés à leur famille pour en faire des enfants soldats pendant la Guerre du Congo qui débuta en 1998 est un sujet que beaucoup ont oublié mais les enfants, devenus adultes, sont là, avec leur souffrance. Mualu Luela Christian aborde ce thème difficile dans Leave to live (partir pour vivre) : l’histoire d’un homme JR ex enfant soldat.

Les danses, chants et fragments de textes proposés par la Compagnie Contravention sont autant de cris où se mélangent émotions et désespoirs, visions de luttes et instincts de survie, les voiles deviennent écran laissant place aux images des combats passés.

Quel choix pour ces enfants enrôlés de force sans repères et devenus soldats ? Les étapes sont retracées, sans jugements, de la formation militaire au combat, le retour difficile dans une famille qui vous rejette et l’arrivée en tant que réfugiés. Devenus adultes, la souffrance ancrée devient impossible à effacer dans un univers où chaque regard devient accusateur, alors commence après l’exil un autre combat, un nouvel espoir d’apprendre à vivre avec ce lourd passé.

Christian Mualu Luela nous offre une mise en scène sobre et intimiste sachant éviter le piège du pathos. L’alternance de chorégraphies, chants et textes, permet au public de dépasser l’image manichéenne que nous avons de ces drames, parcours d’enfants devenus guerriers malgré eux, rejetés de leur propre famille puis exilés vers un autre enfer, là où même sans une arme à la main ils font fuir sur leur passage.

Un spectacle et un point de vue à découvrir.

Beatrice Stopin

Publicités

Les commentaires sont fermés.