AVIGNON OFF 2013 : ON FERME !

End-Igné-c-Cie-El-Ajouad[1]

Le Off ferme ce soir 28 juillet, et nous avec. Nous aurions préféré dire l’inverse, mais hélas, de l’avis de tous nos chroniqueurs -et au delà-, ce cru 2013 fut une bien piètre édition.

Inutile de s’appesantir sur les multiples raisons qui font que ce Off touche le fond, chaque année un peu plus. Ceux qui nous connaissent savent que nous militons pour un théâtre de qualité, un théâtre qui prend des risques, est imaginatif et désintéressé. Toutes choses que nous ne trouvons pas ici -ou si peu, si cruellement peu- cette année encore moins que les précédentes.

C’est dommage, mais c’est ainsi. Le Off n’est plus qu’un marché de dupes, un marché noir qui plus est, comme l’écrit notre confrère dans son excellent papier « De la dépendance avignonnaise ».

Un mauvais shoot, avec des produits de dernière catégorie, propres à vous ôter définitivement toute envie de fréquenter le théâtre.

Donc, en ce jour de clôture pour l’essentiel des salles du festival, nous fermons également, en tout cas arrêtons le fil de nos compte-rendus. Merci à vous, chers et très nombreux lecteurs de nous suivre aussi fidèlement -et courageusement-,  car l’invective ou même l’ostracisme ne sont jamais loin à l’endroit du lecteur assidu du Bruitduoff (et ne parlons pas des chroniqueurs ! ).

Merci à tous, artistes et théâtres qui ne renoncent pas, ne renonceront jamais, à faire en sorte qu’il demeure malgré tout, dans cette foire improbable qu’est le Off, de beaux espaces d’art et de liberté, contre la marchandisation à outrance, contre la bêtise, contre les intérêts de pouvoir ou d’argent -ou les deux à la fois- qui semblent prévaloir désormais dans le Off avignonnais.

A l’année prochaine,

Nous vous embrassons.

La rédaction

Visuel : END/IGNE de la compagnie Al Ajouad.

Advertisements
Comments
16 Responses to “AVIGNON OFF 2013 : ON FERME !”
  1. Maviel Olivier dit :

    Bonjour. Il est vrai qu’il y a vraiment à boire et à manger dans ce Off, une fois de plus… Je suis tout de même surpris de votre avis si négatif, et votre occultation de lieux qui me semblent offrir des spectacles de qualité comme les Béliers, par exemple « Le tour du monde en 80 jours »… J’y ai vu de jolies choses, je regrette de ne pas en avoir vu d’autres. Comme vous j’évite le Palace ou le Monte Charge, mais j’ai vu aux Lucioles un très joli « Mariage de Figaro », au Barouf un excellent « La folie d’Isabelle », et même à l’espace Alya, dont je me méfie habituellement, une « Botte secrète de Dom Juan » et un « D’Artagnan hors la loi » très bien faits, ou encore « A vies contraires » tout à fait excellent à la Luna. J’ai eu aussi beaucoup de déceptions, à commencer par des spectacles annoncés comme « succès 2012 » qui pour moi sonnaient creux.
    Je me demande donc comment vous faîtes pour donner cet avis si négatif sur l’ensemble de la programmation, englobant dedans des gens qui font un réel effort de qualité. Oui les chroniqueurs télé nous envahissent ainsi que les « comédiens » des soupes du soir après le journal TV, oui depuis quinze ans que je vais au Off, j’ai de plus en plus de mal à trouver du vrai théâtre, mais tout de même, sur les 1250 spectacles, il y a bien des pépites ! Et comme vous ne pouvez pas avoir tout vu, je crains qu’on puisse vous faire le reproche d’être un peu trop partial et subjectif…

    • Cher Olivier,

      Nous n’avons pas tout vu, bien sûr -et ce n’est d’ailleurs pas notre objectif- pour la bonne et simple raison que nous pré-sélectionnons avant chaque début du Off les spectacles qui nous intéressent a priori, sur des critères objectifs : qualité de la compagnie, de la salle qui la reçoit, attractivité du sujet traité, auteur, metteur en scène etc.

      Le Bruit du off n’est pas le « catalogue » du Off, il n’a pas vocation à tout répercuter, sans distinction. c’est un journal avec une rédaction, une dizaine de chroniqueurs spécialisés, nous avons une ligne éditoriale, et nous assumons nos orientations esthétiques, et donc nos choix.

      Cela dit, nous sommes curieux et allons très souvent à l’aventure, essayer de pêcher ci ou là quelques « pépites », comme vous dites. il se trouve que nous n’en avons guère trouvé cette année, au-delà de celles que nous présumions à juste titre.

      Le job de chroniqueur passe d’abord par une pré-sélection rigoureuse en amont, il n’a pas le temps de le perdre, son temps, pas plus que son énergie, à s’égarer dans des salles réputées minables et des « programmes » douteux.

      Bien à vous,

  2. besniard dit :

    Bonjour, cet été j’ai oeuvré bénévolement avec l’Association Cultures du Coeur, et croyez moi nous n’avons pas ménagé notre peine pour rapprocher les publics défavorisés des spectacles. Entre autres, nous avons amené 300 enfants gratuitement au spectacle. Je me suis sentie bien utile et ce mois de Juillet a été bien enrichissant. Personnellement, je trouve que trop de spectacles nuit au Festival. La qualité n’étant pas toujours au rendez-vous. Faute de budget suffisant , je n’ai vu que 3 spectacles, j’ai beaucoup aimé  » Marie Tudor  » et  » Vol au dessus d’un nid de coucou « … Merci pour vos chroniques et votre franchise… A l’année prochaine. Cordialement. Une fidèle du Festival depuis 15 ans ( Marie-S, Avignon )

  3. SENECHAL dit :

    et en accord avec Manuel Pratt: très bonne analyse, il faut cadrer la ligne artistique du off….

  4. SENECHAL dit :

    Arrêtez un peu cette rumeur messieurs les chroniqueurs, creusez un peu vos recherches dans le off .Pour vous, il existe 3 festivals:le « IN », le « OFF » du chêne noir, de la manufacture… et les pauvres lieux comme le théâtre Laurette et les autres qui malheureusement existent et proposent la misère culturelle et font la « Une », enfin , ce n’est pas de la culture! et éliminons aussi tous les chroniqueurs radio, météo, et la Cie de « plus belle la vie » qui sont parmi la distribution de quelque navets, les Courbets, Alévêque, Laborde ont-ils leur place en Avignon?Et parmi tout cela , il y a des comédiens de grande qualité, qui présentent des textes sans grosse machine derrière, qui restent humbles mais on n’en parle pas!!! « Un pt’it jardin sus l’ventre Maison IV de chiffre, « Une vie sur mesure » « le mardi à Monoprix » « Métallos dégraisseurs », »La Dispute  » de Marivaux » ( celle de LA LUNA, pas cette version moderne succès 2012 sans aucun intérêt ….. et d’autres qui croient encore au vrai festival d’Avignon: la création, l’engagement , et qui respectent encore le théâtre ou la danse…..

  5. sylvain G dit :

    Merci de fermer alors qu’il reste encore trois jours de festival pour une grande majorité des compagnies. Compagnies qui ne décident en rien des dates du off et de l’imbroglio général concernant ces dates – certains théâtres démarrent le 5, d’autres le 6 ou le 8 pour finir le 28 ou le 31.
    C’est déjà assez compliqué, vous pourriez au moins attendre la fin de ce festival pour tirer votre révérence, même si ce off est de piètre qualité… peut-être aussi pourriez vous essayez de mieux vous comporter que ce off… peut-être…

    • Adressez-vous M. Germain et demandez-lui pourquoi il s’est obstiné à maintenir sa date du 31, contre l’avis général.

      • sylvain G dit :

        Je sais tout cela et nous le subissons aussi…seulement assumez ce que vous êtes « le bruit du off » et allez jusqu’au bout de ce off si long et si mauvais soit-il… je trouve tout de même que les arguments de votre réponse sont à la limite de la mauvaise foi… c’est donc de la faute de M.Germain si vous quittez le navire avant le 31 ???

      • Le navire dont vous parlez ce sont ces fameuses salles dans les écoles et collèges, pour lesquelles les dates ont été déplacées… Salles qui plus est aux pratiques douteuses : cf la lettre de Jacques Frantz publiée ce matin…

  6. Antoine Roseline dit :

    Merci à vous pour vos commentaires qui m’ont amenée d’ailleurs à voir de superbe spectacle comme cet end/ignés, kokbatay, je deviens jimmy hendrick ..king lear fragments, le lien et j’en passe … belle decouverte dans d’autres salles du off comme laisse tomber la neige de pierrette Dupoyet ou Life au balcon et mon mal est délicieux au petit chien ou darling à l’espace saint Martial ! que du bonheur donc cette version 2013, si l’on sait trier ! cordialement et à l’année prochaine !

  7. siffritt dit :

    merci à toute l ‘equipe pour vos ecrits.
    A l’année prochaine…………………….

  8. Canessa dit :

    Sympa pour ceux qui continuent jusqu’au 31…

    • Adressez-vous à AF&C…

      • sylvain G dit :

        Vous n’avez donc que ça à repondre ??? un peu faible pour une rédaction qui demande du sens et une éthique à tous… c’est un peu quand ça vous arrange quoi….

      • L’éthique, la morale, ne sont justement pas à l’ordre du jour chez les amis de M. Germain, notamment ces salles scolaires pour qui AF&C a déplacé les dates… Lisez-donc nos papiers sur « Collège de la Salle » l’an passé, qui ne restituait pas l’intégralité des recettes aux cies, et « Présence Pasteur » cette année qui gruge les comédiens…