AVIGNON OFF : ON OUVRE !

5b8d19a6d29014b4dcf7e90b64242794
LEBRUITDUOFF.COM / 5 juillet 2014.

Ce 5 juillet le festival Off ouvre. Malgré l’orage intermittent qui plombe un ciel déjà assombri, le Off jouera donc. Et pour une fois, tout le monde ou à peu près est sur la même ligne : le Off doit jouer, quoiqu’il en soit.

Cette année encore, plus de mille compagnies vont se partager ce marché du libéralisme culturel, pas toujours raccord avec l’éthique qui devrait toujours prévaloir en matière culturelle, ni d’ailleurs avec les légitimes revendications des travailleurs du spectacle qui, on l’espère, finiront peut-être par être enfin entendus, après plus de 10 ans de lutte, après ce 2003  de funeste mémoire où la débâcle du IN entraîna avec elle son cortège de faillites et de renoncements.

Quoiqu’il en soit, ce Off 2014 s’annonce difficile pour tous. En ces périodes de disette culturelle et de crise économique larvée, la réalité du terrain rattrape les compagnies comme tous les professionnels. Le public festivalier réduit sa fréquentation, en terme de budget comme de durée de séjour. Et le conflit des intermittents n’arrange rien qui fait fuir d’ores et déjà un certain nombre de spectateurs qui n’ont ni l’envie ni le courage de se coltiner les empêchements de spectacles et les coups d’éclat.

Quant aux contenus, et bien ce Off reste fidèle à ce qu’il est depuis une dizaine d’années, c’est à dire pléthorique et de qualité plus qu’inégale, avec notamment  la tendance lourde de ces seuls en scène « comiques », stand-up et autres comédies boulevardières qui pullulent, offrant une image plutôt dévastatrice, en tout cas peu engageante, d’un festival qui devrait d’abord être un territoire expérimental et créatif, plutôt qu’une suite d’objets vulgaires et vides de sens, qui se donnent en pâture aux plus offrants.

Bref, ce Off 2014 est bien le même que les précédents, avec tous ses défauts -jamais réglés- et ses qualités, qui permettent à certains d’exister et d’accrocher la lumière sur une des plus grandes scènes du monde.

Bon festival à tous !

 

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.