AVIGNON OFF : « RUY BLAS OU LA FOLIE DES MOUTONS NOIRS » AU THEATRE NOTRE-DAME

LE BRUIT DU OFF / 24 juillet

ruy_blas_avignon_off_editions_australes

AVIGNON OFF : « Ruy Blas ou la folie des moutons noirs », jusqu’au 27 juillet à 16h15 au Théâtre Notre-Dame.

Adapter « Ruy Blas », l’un des chefs d’œuvre de Victor Hugo, en une comédie burlesque et jubilatoire, c’est le défi que s’est lancé la compagnie des Moutons Noirs. Rendre hommage à l’un des plus grands auteurs de la littérature française, en conserver sa poésie, la profondeur et le charisme de ses personnages, tout en y mêlant comique, fantaisie, musique et chorégraphies, le pari était osé mais, bel et bien relevé !

Ruy Blas, fidèle valet de Don Salluste, va être utilisé à ses dépens, par son maître tentant de se venger de la Reine d’Espagne l’ayant déchu.
Don Salluste, fera donc passer Ruy Blas pour son neveu Don Cesar, à la cour du Roi, dans l’espoir que celui-ci séduise la reine, dont il est secrètement et véritablement amoureux. Don Cesar, aux intentions machiavéliques, réussira-t-il à assouvir sa vengeance ? Que vont devenir les deux amants ?

Tout ce qui constitue le drame romantique est bien là, puisqu’il y est question de pouvoir, d’amour impossible, de vengeances et les intrigues n’y sont que plus nombreuses. Tout a été scrupuleusement étudié : le décor (d’actualité, puisque nous retrouverons les « Anonymous »), les costumes, d’une réelle originalité, le tout permettant de laisser libre court à l’imagination tout en respectant le contexte de l’époque.

Ces comédiens, chanteurs, danseurs, proposent un véritable voyage musical et théâtral pour le moins rythmé : guitariste, pianiste, clarinettiste, paroles surprenantes et décalées avec des intermèdes qui naviguent entre Commedia dell’arte et bonimenteurs. C’est avec audace, fantaisie, modernité et humour que Les Moutons Noirs content l’histoire de ce « ver amoureux d’une étoile ».

Rires et applaudissements nourris d’une salle pleine et visiblement comblée : un vrai régal !

Émilie Touat

Advertisements

Les commentaires sont fermés.