AVIGNON : LES HIVERNALES MENACEES D’EXPLUSION

4520747_3_cb05_now-le-spectacle-de-carolyn-carlson-au_ff8a2ddc65f4e2284dde5040fe04b560

LEBRUITDUOFF.COM – 03 juillet 2015

Mauvaise nouvelle pour Avignon : Le CDC Les Hivernales d’Avignon est menacé d’expulsion. Son lieu de représentation et ses bureaux étant sur le point d’être vendus, avec pour conséquence automatique que le centre chorégraphique, organisateur du festival de danse éponyme, se retrouve à la rue… sans qu’aucune de ses tutelles n’en semble émue, singulièrement la ville d’Avignon, pourtant concernée au premier chef si elle devait perdre l’un de ses fleurons historiques, à la notoriété internationale…

Un gâchis et un coup de canif de plus dans le contrat moral passé lors de l’élection municipale de 2014, entre une municipalité choisie et élue et des citoyens qui, sur la base de la promesse implicite d’une meilleure prise en compte de la Culture par ses édiles, avaient de toute bonne foi soutenu une équipe qui a priori devait répondre à leurs attentes en matière culturelle.

Or, visiblement, ni la municipalité -PS- ni la Région -PS aussi-, ni la Drac -l’Etat socialiste- ni le département ne semblent décidés à ce que le CDC reste dans ses murs. Un revers idéologique qui laisse un goût amer pour tous, citoyens et acteurs culturels d’Avignon, qui attendraient un peu plus d’empathie et de soutien de la part des tutelles, à commencer par la Ville…

Voici le communiqué de presse des Hivernales, et la pétition que nous devons être très nombreux à signer afin de signifier notre attachement à leur travail :

«… Je compris que nous n’existions pas malgré tous nos efforts pour le développement de la danse contemporaine et surtout que nous n’avions aucun appui politique qui aurait pu nous aider. Nous restions une bande de francs-tireurs !… » Amélie Grand – Fondatrice des Hivernales In : « Voyage en Hivernales » (P. 71)

« Il paraît que l’histoire est un éternel recommencement et le sort s’acharne sur le CDC – Les Hivernales car après avoir été délogé de la MJC La Croix des Oiseaux (1977), de la Manufacture de casseroles Laugier (1982 – 1986), de La Manutention (deux fois), le CDC risque de l’être de la rue Guillaume Puy… et si cette fois-ci nous disions :
« STOP » !…
En effet, le théâtre loué depuis dix ans, jour pour jour, par le Centre de développement chorégraphique – CDC – LES HIVERNALES – rue Guillaume Puy est sur le point d’être vendu.

Aucune tutelle publique, seule ou ensemble, ne pouvant pas – ou ne voulant pas – l’acquérir (restrictions budgétaires…) et le CDC n’ayant pas seul les moyens de le faire, ce théâtre, dans lequel d’importants moyens publics ont été investis, va être vendu à un nouveau propriétaire privé qui entend mettre fin au bail du CDC dans les meilleurs délais…

Après 40 ans d’activité dans la ville d’Avignon, le CDC va donc se retrouver sans lieu pour accueillir les artistes en résidence, les actions en direction des publics, les scolaires, les étudiants, les stages et les spectacles en été comme en hiver… mais aussi toutes les actions de collaboration avec d’autres structures comme le Conservatoire à rayonnement régional du Grand Avignon, l’Orchestre de Région, le Parcours de l’Art, la Collection Lambert, la Garance – scène nationale de Cavaillon, les festivals tels qu’Emergence(s), Cité Nez Clown, Les Nuits Flamencas…

Si l’histoire semble se répéter, le public fidèle lui est là et bien là. La renommée des Hivernales et les résultats tant en nombre de spectateurs qu’en retombées économiques pour la ville et la communauté d’agglomération sont tangibles et en constante augmentation.

Oserions-nous dire qu’au vu des moyens consacrés par la ville d’Avignon depuis 40 ans à ce festival et au CDC qui l’organise, le solde est largement en faveur d’Avignon, de ses habitants, de ses commerçants qui manifestent leur intérêt pour ce festival de danse au cœur de l’hiver et pour toutes les activités que développe le CDC le reste de l’année… ?
Comme le disait Amélie Grand, nous sommes des « francs-tireurs ».

Dans cette expression s’il y a tireurs, il y a francs… nous pensons qu’un véritable choix doit être fait par les pouvoirs publics pour fixer définitivement le CDC à Avignon, dans un théâtre parfaitement adapté à ses missions comme c’est le cas aujourd’hui… Si ces mêmes tutelles, manquant maintenant de moyens, avaient doté le CDC d’un lieu dès ses débuts en 1979, comme cela avait été demandé, quelles économies seraient faites, et nous n’en serions pas là !

Pour que le « CDC – Les Hivernales » puisse se développer sans douter du lieu où il peut travailler, il faut impérativement lui garantir l’usage de ce théâtre.

Si comme nous, vous pensez qu’Avignon mérite un Centre de développement chorégraphique disposant d’un espace dans lequel il puisse envisager ses projets et développer ses missions sereinement, si comme nous, vous êtes POUR que les pouvoirs publics empêchent que le CDC perde ce théâtre rue Guillaume Puy, signez cette pétition, faites la suivre car le temps est compté : l’actuel propriétaire a un acheteur… »

SIGNEZ LA PETITION : https://www.change.org/p/les-pouvoirs-publics-aidez-nous-%C3%A0-maintenir-le-centre-de-d%C3%A9veloppement-chor%C3%A9graphique-les-hivernales-%C3%A0-avignon

Publicités

Commentaires fermés