« LE MARIAGE DE FIGARO », AU THEÂTRE DES HALLES : ENGAGE ET EFFICACE

le_mariage_de_figaro

LEBRUITDUOFF.COM – 14 juillet 2015

« Le mariage de Figaro » – mes Agnès Régolo – Théâtre des Halles – 14h00 – Durée 2h

Quoi de plus légitime que de monter ce « Mariage » en un moment de l’histoire où toutes les valeurs défendues par ce Siècle des Lumières semblent tous les jours contestées par toujours plus d’obscurantisme et de fanatisme. La metteure en scène, Agnès Régolo, ne s’y est pas trompée et modernise par légères touches cette satire du puissant, cette lutte des classes et des sexes.

Comédie en cinq actes de Beaumarchais, « Le Mariage de Figaro » ou « La folle journée » fait suite au « Barbier de Séville ». Figaro est maintenant le concierge du comte Almaviva. Amoureux de Suzanne, Figaro compte bien faire valoir son droit et demande au comte d’honorer sa promesse et de ne plus remettre en pratique le droit de cuissage qu’il avait lui-même aboli. S’ensuit une folle journée faite de quiproquos, de non-dits et de faux-semblants…

Nuls décors somptueux ou costumes flamboyants dans cette mise en scène, mais plutôt une subtile proposition quasiment intemporelle qui permet de donner un coup de jeune à la pièce en évitant d’en ôter les principaux ressorts. Agnès Régolo donne une part importante à la musique, parfois rock’n’roll, qui dynamise encore d’avantage ce spectacle soutenu par une troupe homogène qui s’amuse visiblement à nous amuser et prend sous nos yeux un réel plaisir à faire revivre les personnages de Beaumarchais. L’ensemble des comédiens est toujours juste dans le jeu et parvient à créer ce lien réel entre le discours progressiste de Beaumarchais et les rétropédalages obscurantistes actuels. Pas de mention particulière tant le jeu de chacun est complémentaire et toujours à l’écoute des autres. Toute la troupe prend plaisir et on peut sentir en coulisse la metteure en scène trépigner à chaque réplique, à chaque entrée-sortie. Le public ne s’y trompe pas et, conquis par ce beau spectacle, sort du théâtre le sourire aux lèvres, conscient d’avoir passé un excellent moment de théâtre populaire, politique, engagé et terriblement efficace.

Pierre Salles

Crédit photo : Raphaël Arnaud

Publicités

Les commentaires sont fermés.